Japon : nouvel incident sur un Boeing Dreamliner

16/01/13 à 08:24 - Mise à jour à 08:24

Source: Le Vif

De la fumée a été détectée par les instruments de mesure dans un compartiment technique avant du Boeing 787 Dreamliner qui a été forcé d'atterrir en urgence ce mercredi matin au Japon, a indiqué la compagnie exploitante All Nippon Airways (ANA), lors d'une conférence de presse.

Japon : nouvel incident sur un Boeing Dreamliner

© AFP

"Il y avait un message dans la cabine de pilotage indiquant que les instruments de mesure avaient détecté de la fumée dans le compartiment avant", a expliqué un responsable de la maintenance d'ANA, Hiroyuki Ito, lors d'une conférence de presse.

La fumée n'a en revanche pas été "vue" par l'équipage, ce qui laisse supposer que "les capteurs ont réagi à une forte odeur", laquelle s'est aussi répandue dans le cockpit et dans la cabine de l'avion qui transportait 129 passagers et 8 membres d'équipage.

Une avarie de batterie est soupçonnée d'être la cause de cet incident, qui a fait plusieurs blessés légers lors de l'évacuation par les toboggans sur l'aéroport de Takamatsu (sud du Japon).

Le même avion d'ANA avait déjà souffert en février l'an passé d'un problème du système électrique, souci qui avait alors forcé ANA à annuler un vol au départ de Yamamaguchi Ube, selon un responsable sur place.

Un problème de surchauffe de batterie suivi d'un départ de feu dans un autre compartiment avait par ailleurs été constaté la semaine passée sur un exemplaire de Boeing 787 Dreamliner de la deuxième grande compagnie nippone, Japan Airlines (JAL).

ANA cloue au sol tous ses Boeing 787 Dreamliner

ANA a décidé de clouer au sol tous ses appareils Boeing 787 Dreamliner, selon la chaîne publique NHK. D'après cette TV, la compagnie suspend pour le moment l'utilisation de l'exemplaire concerné ainsi que des 16 autres qu'elle exploite habituellement sur des lignes intérieures et internationales.

Ce nouvel incident est un coup dur de plus pour la réputation du Dreamliner après cinq soucis divers rapportés la semaine passée sur des appareils du même type des deux compagnies japonaises, ANA et Japan Airlines (JAL).

ANA était la première compagnie à avoir reçu et à exploiter le Boeing 787 dont le premier exemplaire a été livré fin 2011. Elle en a en tout commandé 66, mais ne les a pas encore tous reçus.

Japan Airlines (JAL) cloue aussi au sol ses sept Boeing 787

La compagnie aérienne japonaise Japan Airlines (JAL) a également décidé de clouer au sol ses sept appareils Boeing 787 Dreamliner.

"Nous avons suspendu l'exploitation de cet appareil mercredi", a indiqué un porte-parole. Deux de ses sept Boeing 787 sont déjà cloués au sol depuis la semaine dernière à cause de problèmes techniques déjà rencontrés coup sur coup: un départ de feu dû à une batterie et deux fuites de carburant.

JAL exploite pour le moment les Dreamliner uniquement sur des lignes internationales. La suspension des vols décidée pour mercredi mais pas encore pour les jours suivants, affectera les vols Tokyo-Moscou, Tokyo-Singapour, Tokyo-San Diego et Tokyo-Boston, a précisé la compagnie.

En savoir plus sur:

Nos partenaires