Japon : aucune trace de radioactivité décelée en Europe

23/03/11 à 15:32 - Mise à jour à 15:32

Source: Le Vif

La Commission européenne a assuré mercredi qu'aucune trace de radioactivité n'avait jusqu'à présent été décelée sur le continent européen à la suite de l'accident nucléaire au Japon.

Japon : aucune trace de radioactivité décelée en Europe

© EPA

Plusieurs milliers de capteurs sont installés sur l'ensemble du territoire européen, a indiqué mercredi une porte-parole. "En temps normal, les Etats membres doivent mesurer les niveaux de radioactivité une fois par jour au moins. A la suite de la crise, ils doivent réaliser ces mesures toutes les heures. Et jusqu'à présent, aucune trace de radioactivité n'a été relevée", a-t-elle ajouté.

Les Etats membres de l'UE ont également décidé de mener des tests "additionnels" sur les produits alimentaires importés du Japon, même si ceux-ci sont assez peu nombreux.

La Commission européenne a toutefois confirmé mercredi que les méthodes d'échantillonnage pratiquées par les différents pays n'étaient pas harmonisées. A ce jour, aucun aliment importé du Japon contaminé n'a toutefois été découvert en Europe.

Les ventes de produits alimentaires japonais en Belgique pas affectées

Par ailleurs, es ventes de produits alimentaires japonais en Belgique ne semblent pour l'instant pas être affectées par la situation actuelle au Japon, ont indiqué mercredi certains acteurs belges importants du secteur à l'agence de presse Belga.

"Aucune baisse des ventes n'a pour l'instant été constatée chez nous", explique l'assistante de direction du Super Store Nagomi, magasin bruxellois spécialisé dans l'alimentation japonaise.

"Les clients ont confiance en nos produits et ne se posent pas de questions d'ordre sanitaire", souligne encore la responsable, précisant que ces derniers s'inquiètent davantage d'une éventuelle pénurie à venir.

Le Super Store dispose actuellement de stocks suffisants; c'est pourquoi, aucune nouvelle commande de produits alimentaires n'est prévue pour l'instant.

Pour les importations à venir, le magasin précise qu'il tiendra compte des décisions qui seront prises par l'Union européenne et par le gouvernement japonais et agira en fonction.

Par ailleurs, l'assistante de direction a également fait savoir que des solutions de rechange existent en cas de besoin. Ainsi, par exemple, les fournisseurs japonais du Super Store disposent d'usines dans d'autres pays d'Asie tels que la Thaïlande, Taiwan ou encore la Chine.

De son côté, l'importateur de produits alimentaires Zinafood n'a remarqué aucune conséquence de la catastrophe japonaise sur ses ventes.

En France, la situation est identique. En effet, aucune baisse de la clientèle n'a a priori été constatée chez Foodex, le plus gros distributeur de produits japonais du pays. La direction n'a pas souhaité donner davantage d'informations.

Le Vif.be, avec Belga

Nos partenaires