Jamaïque : état d'urgence à Kingston suite aux affrontements entre forces de l'ordre et gangs

25/05/10 à 11:45 - Mise à jour à 11:45

Source: Le Vif

Les autorités jamaïcaines ont annoncé dimanche l'instauration de l'état d'urgence à Kingston et dans ses environs, où la police affronte des gangs armés s'efforçant d'empêcher l'arrestation d'un parrain de la drogue en vue de son extradition vers les Etats-Unis.

Jamaïque : état d'urgence à Kingston suite aux affrontements entre forces de l'ordre et gangs

© EPA

Les gangs de Kingston ont érigé des barricades et amassé des armes dans les rues de la capitale jamaïcaine pour protester contre l'extradition prévue de Christopher "Dudus" Coke, accusé d'être à la tête du plus important gang de la drogue, le Shower Posse gang, qui dispose de ramifications dans tous les Etats-Unis et fournit marijuana et crack.

Le Premier ministre Bruce Golding a présidé dimanche une réunion d'urgence de son gouvernement et décrété l'état d'urgence à Kingston et à Saint-Andrew. Cette mesure d'exception devrait être maintenue pendant au moins un mois, a souligné le gouvernement.

Deux policiers ont été tués et six blessés dimanche lors de ces affrontements. Les policiers ont été attaqués après avoir reçu un appel de détresse d'une automobiliste, a précisé la police jamaïcaine. Selon des témoins, il y aurait des victimes parmi les civils et les forces de l'ordre.

Des habitants paniqués tentaient de fuir le quartier situé dans l'ouest de la capitale. Certains d'entre eux ont déclaré à la radio jamaïcaine avoir vu des corps étendus dans la rue.

Lundi, la police et l'armée jamaïcaines ont donné l'assaut au fief de Christophe "Dudus" Coke. "Les forces de l'ordre sont entrées à Tivoli Gardens", considéré comme le quartier général du "parrain" de la drogue, a déclaré un porte-parole de la police.

"Les violences en Jamaïque risquent de s'étendre hors de la capitale Kingston et ont entraîné le blocage des accès à l'aéroport de la ville. L'aéroport Norman Manley International est bloqué de manière intermittente par des combats entre éléments criminels et la police", a averti lundi le Département d'Etat américain.

La Belgique déconseille les voyages non essentiels à Kingston

Le ministère belge des Affaires étrangères est sur le point de modifier son avis de voyage à destination de la Jamaïque et plus particulièrement de Kingston. Il recommande d'éviter ces régions en raison des troubles qui ont éclaté dimanche, a indiqué lundi soir Patrick Deboeck, porte-parole des Affaires étrangères, à l'agence Belga.

Patrick Deboeck précise qu'aucun ressortissant belge n'habite dans la zone des combats.

L'ambassade belge sur place a par ailleurs pris contact avec la vingtaine de résidents belges de Kingston et leur a recommandé la prudence en évitant les quartiers en proie à la violence ainsi que les déplacements inutiles. Il leur est également conseillé de rester informés, a encore précisé Patrick Deboeck.

En outre, aucun rapatriement de Belges se trouvant actuellement dans le pays n'est prévu, a ajouté le porte-parole des Affaires étrangères.

LeVif.be avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires