Jacques Chirac et son amour interdit

23/09/16 à 15:37 - Mise à jour à 24/09/16 à 16:03

Source: Le Vif/l'express

Il a 41 ans, il est marié, il tombe amoureux d'une autre. Et il est Premier ministre... Un livre savoureux raconte cette histoire politico-sentimentale qui s'est jouée au sommet de l'Etat français, dans les années 1970.

Machiavel n'a pas le monopole de la politique. Marivaux s'y invite parfois et, quand les deux se croisent, la raison d'Etat ne sait plus très bien quelle est sa place face aux passions humaines. Laureline Dupont et Pauline de Saint-Rémy, journalistes au Point et à RTL, ont eu l'idée audacieuse de raconter une histoire mal connue, une aventure sentimentale qui ne fut pas loin d'emporter Jacques Chirac, alors Premier ministre (de mai 1974 à août 1976) de Valéry Giscard d'Estaing, loin de ses bases. Elles signent un livre qui a - lui aussi - une double vie, formidable enquête sur le pouvoir et les médias d'un autre temps et joli roman sur un homme et une femme emportés par les tourbillons de la vie. Nous sommes en 1974. Jacqueline Chabridon est journaliste au Figaro, elle suit notamment le festival de Cannes ; elle fut la première épouse du socialiste Charles Hernu, futur ministre de la Défense, a même rencontré François Mitterrand et une certaine Anne Pingeot. Marie-France Garaud et Pierre Juillet sont les conseillers très spéciaux du chef du gouvernement, Jacques Friedmann son directeur de cabinet. Et Jacques Chirac n'est pas le genre d'homme qui pense que les histoires d'amour finissent toujours mal ; non, avec un langage qui n'appartient qu'à lui, il préfère dire qu'" il faut toujours revenir à la grotte ".
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Inscrivez-vous afin de pouvoir lire 4 articles gratuits par mois.

Nos partenaires