Italie : une mannequin raconte les soirées "bunga bunga" de Berlusconi

17/04/12 à 15:15 - Mise à jour à 15:15

Source: Le Vif

Une mannequin marocaine appelée à témoigner lors du procès de Silvio Berlusconi a raconté lundi les chaudes soirées organisées dans la résidence de l'ex-chef du gouvernement italien.

Italie : une mannequin raconte les soirées "bunga bunga" de Berlusconi

© Reuters

Nouvelles anecdotes croustillantes au sujet du Cavaliere. L'ex-chef du gouvernement italien Silvio Berlusconi, discret ces derniers mois, est revenu malgré lui sous les projecteurs lundi avec la révélation de nouveaux détails scabreux dans le cadre du "Rubygate" et le retour d'un témoin compromettant dans un autre scandale sexuel.

Le mot bunga-bunga, surnom des parties fines organisées dans les résidences du Cavaliere, disparu des médias depuis l'arrivée au pouvoir de l'austère économiste Mario Monti en novembre dernier, a refait surface.

Soirées déguisées

Une jeune Marocaine, un mannequin, appelée à témoigner à Milan au procès de Silvio Berlusconi pour prostitution de mineure dans le cadre du" Rubygate", a livré quelques détails croustillants.
Imane Fadil a expliqué que le soir de sa première visite à Arcore, dans les environs de Milan, le Cavaliere lui avait tendu une enveloppe contenant 2.000 euros, ajoutant :"ne vous offensez pas". La jeune femme a aussi décrit "une performance" de deux femmes déguisées en religieuses, dont Nicole Minetti - ex-hygiéniste dentaire de Silvio Berlusconi devenue conseillère régionale en Lombardie -, avec "ballet sexy" et strip-tease. Au cours d'une autre soirée, elle a vu une jeune Brésilienne, affublée d'un masque de Ronaldinho et portant un maillot de l'AC-Milan, club qui appartient au magnat des médias.

Le Vif.be, avec L'Express.fr

Nos partenaires