Italie: la retraite anticipée en contrepartie d'un prêt sur 20 ans

15/06/16 à 13:22 - Mise à jour à 13:22

Source: Afp

Le gouvernement italien souhaite introduire la possibilité pour les travailleurs de partir en retraite de façon anticipée - trois ans maximum - en contrepartie d'un prêt à rembourser sur 20 ans.

Italie: la retraite anticipée en contrepartie d'un prêt sur 20 ans

© iStock

En 2011, le gouvernement de Mario Monti a fait passer l'âge légal de départ à la retraite à 66,7 ans provoquant une grogne social.

La nouvelle mesure, dont le gouvernement de Matteo Renzi a discuté mardi avec les syndicats, vise à assouplir cette réforme comme il s'y était engagé.

Elle sera mise en place de façon expérimentale dans un premier temps (2017-2019), en permettant aux travailleurs nés de 1951 à 1955 de partir en retraite avec jusqu'à trois ans d'avance, en contrepartie d'un prêt sur 20 ans.

Le remboursement pourra atteindre jusqu'à 15% du montant de la retraite pour les revenus les plus élevés et quand le salarié a fait ce choix volontairement. Mais il pourra être aussi beaucoup plus faible s'il s'agit d'une personne au chômage et ne retrouvant pas d'emploi, ou d'un salarié dont l'entreprise mène une restructuration, la société étant alors mise à contribution pour ce remboursement.

La mesure, qui doit entrer en vigueur au 1er janvier 2017, aura un coût limité pour les finances publiques, autour de 600-700 millions d'euros annuellement, liés en grande partie aux déductions fiscales dont bénéficieront en priorité les catégories les plus fragiles (chômeurs, bas salaires).

En cas de mort du retraité, ses héritiers n'auront pas à rembourser le prêt, selon ce projet.

La réforme des retraites a permis d'alléger le poids sur les finances publiques, mais en allongeant la durée de travail des plus anciens, elle a aussi retardé les embauches des jeunes.

Le taux de chômage des jeunes (15-24 ans) s'élèvait en avril à 36,9%, soit très largement au-dessus de la moyenne de la zone euro (21,2%).

Si plusieurs syndicats ont exprimé leur satisfaction sur le mécanisme proposé, il a été en revanche dénoncé par la Ligue du Nord, qui a estimé que "la seule réforme possible était de changer la loi et d'abaisser l'âge de la retraite

En savoir plus sur:

Nos partenaires