Israël tue trois chefs militaires et porte un coup sévère au Hamas

21/08/14 à 11:36 - Mise à jour à 11:36

Source: Le Vif

Israël a infligé un coup sévère au Hamas jeudi dans la bande de Gaza en tuant trois commandants de sa branche armée après avoir tenté d'éliminer son chef mardi soir.

Israël tue trois chefs militaires et porte un coup sévère au Hamas

© Reuters

Les trois chefs des Brigades Ezzedine al-Qassam ont été tués à Rafah dans un raid mené par l'aviation en coordination avec le renseignement israélien, 36 heures après la reprise des hostilités dans le territoire palestinien, ont indiqué les deux belligérants.

Deux d'entre eux, Raëd al-Atar et Mohammed Abou Chamala, figuraient parmi les hommes les plus recherchés par le renseignement israélien. Ils sont associés à différentes attaques et à deux évènements qui ont marqué les Israéliens: l'enlèvement du soldat Gilad Shalit en 2006 et la mort de trois soldats à Rafah le 1er août.

Au moins 19 Palestiniens, dont quatre enfants, ont été tués et des dizaines d'autres blessés dans différentes frappes israéliennes dans la nuit de mercredi et jeudi matin.

Le raid contre les commandants d'al-Qassam a fait au moins quatre autres morts à Rafah, la ville qui avoisine la frontière égyptienne et qui est l'un des secteurs les plus dévastés par la guerre, ont indiqué les secours.

Il n'a laissé de l'immeuble dans ou près duquel se trouvaient les victimes qu'un cratère et un tas de ruines.

Parmi les trois chefs du Hamas, Mohammed Abou Chamala et Raëd al-Atar appartenaient au haut commandement des Brigades, selon une source palestinienne.

Jeudi toujours, quatre Palestiniens ont été tués dans la ville de Gaza lors d'un raid aérien sur un cimetière où ils enterraient des proches tués plus tôt, ont indiqué les services de secours.

Un Belge blessé par une roquette

Un Belge de 33 ans a été blessé jeudi à la suite d'un tir de roquettes à Kerem Shalom, une entité située en territoire israélien mais qui constitue un point de passage avec l'Égypte et la bande de Gaza, ont indiqué jeudi les Affaires étrangères, confirmant une information du journal Le Soir.

La victime a été touchée par un tir survenu vers 9h30. Il a été hospitalisé à Be'er Sheva. Les Affaires étrangères n'avaient pas de précision quant à son état de santé alors que Le Soir évoquait un homme "gravement blessé".

L'origine du tir n'était pas encore claire. L'homme, qui vit en Israël, est bien connu à l'ambassade belge en Israël et l'ambassadeur, Jean Cornet d'Elzius, a déjà fait savoir qu'il visiterait la victime à l'hôpital dans l'après-midi, a précisé un porte-parole des Affaires étrangères.

D'après Le Soir, la victime est un entrepreneur, marié et père de plusieurs enfants. "Il s'est notamment fait connaître de la communauté belge locale lors de la Coupe du monde de football, en organisant au mois de juin, avec le soutien de l'ambassadeur, une série de soirées de soutien aux Diables rouges qui avaient attiré des centaines de personnes à Tel-Aviv."

En savoir plus sur:

Nos partenaires