Israël ne stoppera pas la construction de logements à Jérusalem-Est

10/11/10 à 09:50 - Mise à jour à 09:50

Source: Le Vif

Le secrétaire du cabinet israélien, Tzvi Hauser exclut un gel ou une limitation de la construction de logements dans les quartiers de colonisation israéliens situés à Jérusalem-Est.

Israël ne stoppera pas la construction de logements à Jérusalem-Est

© Epa

La chef de la diplomatie de l'UE, Catherine Ashton avait demandé, mardi, aux autorités israéliennes de revenir sur leur décision de construire de nouveaux logements juifs dans le secteur à majorité arabe de Jérusalem.

"Ce plan (de construction de 1.300 logements juifs dans le secteur à majorité arabe de Jérusalem) est en contradiction avec les efforts déployés par la communauté internationale pour reprendre les négociations directes et la décision devrait être infirmée", a dit Mme Ashton dans un communiqué.

"Les colonies sont illégales en vertu du droit international, constituent un obstacle à la paix et menacent de rendre une solution à deux Etats impossible", a-t-elle ajouté.

"Il n'y a pas eu de gel de la construction à Jérusalem, et il n'y aura pas un tel gel, telle est la politique des gouvernements israéliens depuis 40 ans", a affirmé, mercredi à la radio publique, Tzvi Hauser, membre de la délégation qui accompagne le Premier ministre Benjamin Netanyahu en visite aux Etats-Unis. "Il n'est pas concevable qu'il y ait des limitations à la construction dans les quartiers où vivent 300.000 habitants", a-t-il ajouté en faisant allusion à la douzaine de quartiers de colonisation israéliens construits à Jérusalem-Est que l'Etat hébreu a annexé.

"Un sujet mineur que l'on transforme en sujet majeur"

Mardi, le Premier ministre israélien, Benjamin Netanyahu, jugeait "exagérée" l'importance donnée à la question des constructions juives, visant notamment les médias. "C'est un sujet dont on discutera, mais je pense qu'il est exagéré", a-t-il déclaré dans un entretien à la chaîne américaine Fox Business Network.

"Il s'agit d'une poignée d'appartements qui, en réalité, ne changent rien du tout sur la carte, contrairement à l'impression que pourraient donner certaines informations de presse", a-t-il poursuivi, selon des extraits d'un entretien fournis par la chaîne. La question des constructions juives, a insisté M. Netanyahu, "est un sujet mineur que l'on transforme en sujet majeur. Je pense que c'est mal".

La paix entre Israël et les Palestiniens est "dans notre intérêt commun", a encore affirmé Benjamin Netanyahu. Elle dépendra, selon lui, de la volonté des Palestiniens "de reconnaître Israël, de reconnaître l'Etat juif comme nous reconnaissons l'Etat palestinien".

Israël a approuvé lundi la construction de 1.300 logements dans le secteur à majorité arabe de Jérusalem, suscitant la colère des Palestiniens et de Washington et les critiques du secrétaire général de l'ONU Ban Ki-moon, alors que le processus de paix, relancé en septembre, apparaît plus fragile que jamais.

Levif.be avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires