Israël mènera une enquête "indépendante" sur l'attaque de la flottille

14/06/10 à 12:08 - Mise à jour à 12:07

Source: Le Vif

Le gouvernement israélien a décidé de créer une commission d'enquête indépendante sur l'attaque de la flottille humanitaire. Mais les Turcs ont déjà émis des doutes sur le caractère réellement indépendant de l'enquête qui sera menée.

Israël mènera une enquête "indépendante" sur l'attaque de la flottille

© Epa

Le gouvernement israélien a approuvé lundi à l'unanimité la création d'une "commission publique indépendante", avec la participation de deux observateurs étrangers, pour enquêter sur le raid israélien contre une flottille pour Gaza, a-t-on appris de source officielle.

La commission, présidée par le juge en retraite de la Cour Suprême israélienne, Yaakov Tirkel, 75 ans, a pour mission d'examiner la conformité de l'arraisonnement israélien et du blocus maritime imposé depuis quatre ans à la bande de Gaza, avec le droit international. La mise en place de cet organisme répond à deux impératifs, a expliqué le Premier ministre Benjamin Netanhyahu: "Préserver la liberté d'action de nos soldats et prouver que nos actions étaient de caractère défensif et donc justifiées" sur le plan du droit international. "Je suis convaincu que l'exposition des faits prouvera qu'Israël a agi de façon défensive conformément aux critères" du droit international, a ajouté M. Netanyahu.

"C'est une commission indépendante très respectable. Nous allons prouver au monde entier que nous avons agi conformément au droit international", a commenté le ministre de la Justice Yaakov Neeman.

Des doutes sur l'impartialité de cette commission

La Turquie n'a "pas confiance" dans le fait que cette commission conduira à une enquête impartiale, a déclaré lundi le ministre turc des Affaires étrangères, Ahmet Davutoglu. "Nous n'avons pas du tout confiance dans le fait qu'Israël, un pays qui a perpétré une telle attaque sur un convoi civil dans les eaux internationales, mènera une enquête impartiale", a déclaré le ministre à la presse.

La Turquie insiste sur la création d'une commission d'enquête "sous le contrôle direct des Nations Unies, (...) une enquête impartiale avec la participation de la Turquie et d'Israël", concernant le raid du 31 mai au cours duquel neuf Turcs dont un Turco-américain ont été tués, a-t-il ajouté.

LeVif.be, avec belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires