Israël et le Vatican proches d'un accord sur leurs contentieux

30/01/13 à 17:27 - Mise à jour à 17:27

Source: Le Vif

Israël et le Saint-Siège sont sur le point de signer un accord sur leurs contentieux juridico-financiers relatifs aux biens de l'Eglise catholique en Terre sainte, a affirmé mercredi un haut responsable israélien, mais le Vatican a fait montre de la plus grande prudence.

Israël et le Vatican proches d'un accord sur leurs contentieux

© Image Globe

"Au cours des quatre dernières années, nous avons couvert beaucoup de terrain, et après de longues, intensives et sérieuses négociations, nous avons surmonté presque tous, sinon tous, les obstacles qui ont empêché la signature de cet accord pendant si longtemps", a déclaré le vice-ministre des Affaires étrangères Danny Ayalon, chargé du dossier côté israélien, au quotidien anglophone Jerusalem Post.

Il a assuré que les deux parties "étaient sur le point de signer, sous condition d'approbation finale par le gouvernement d'Israël et le Saint-Siège".

M. Ayalon, qui est sur le départ après les législatives du 22 janvier en Israël, a expliqué que le feu vert et la signature de l'accord seraient de la responsabilité du prochain gouvernement issu des élections.

Les deux parties ont eu une réunion "sérieuse et constructive" mardi à Jérusalem, sur ce dossier complexe et très sensible, selon un communiqué conjoint.

La commission de travail permanente bilatérale entre Israël et le Saint-Siège "a pris acte du fait que des progrès importants ont été accomplis et espère une conclusion rapide" de ces négociations qui traînent depuis 14 ans, a précisé le communiqué.

Après avoir déjà annoncé, lors des dernières réunions plénières de la commission, que la plupart des problèmes étaient réglés et qu'un accord final était proche, les deux parties sont convenues de se retrouver en juin prochain au Vatican.

Interrogé, le porte-parole du Saint-Siège, le père Federico Lombardi, s'est montré très prudent: "Le communiqué laisse une impression d'espoir et de progrès, mais ce qu'il dit est encore provisoire puisque qu'il renvoie à une prochaine réunion en juin" au Vatican.

La délégation vaticane était présidée par le sous-secrétaire pour les relations avec les Etats, Mgr Ettore Ballestrero, et l'équipe israélienne par M. Ayalon.

La commission bilatérale chargée de trouver un accord sur les propriétés de l'Eglise en Terre sainte se réunit deux fois par an en séance plénière, une fois à Jérusalem, une fois au Vatican, pour discuter des questions en suspens.

Depuis 1999, le Vatican et Israël ont repris des négociations en vue de la conclusion d'un accord concernant les propriétés ecclésiastiques, les exonérations fiscales sur le revenu des activités commerciales des communautés chrétiennes et le statut juridique de l'Eglise catholique.

Le Saint-Siège réclame la reconnaissance pleine et entière des droits juridiques et patrimoniaux des congrégations catholiques et la confirmation des exemptions fiscales dont bénéficiait l'Eglise au moment de la naissance d'Israël en mai 1948 et que les Nations unies avaient demandé à l'Etat hébreu d'honorer.

L'une des questions les plus délicates concerne le Cénacle de Jérusalem, un bâtiment situé au sommet du Mont Sion, à l'endroit où se serait déroulée la Cène. Israël et le Vatican ont établi des relations diplomatiques en 1993.

En savoir plus sur:

Nos partenaires