Israël : Ehud Barak fonde un nouveau parti

17/01/11 à 10:45 - Mise à jour à 10:45

Source: Le Vif

Le ministre israélien de la Défense Ehud Barak va annoncer lundi matin son départ du parti travailliste qu'il dirigeait et fonder avec quatre autres parlementaires une nouvelle formation politique, ont annoncé les médias israéliens.

Israël : Ehud Barak fonde un nouveau parti

© Reuters

M. Barak doit annoncer au cours d'une conférence de presse sa décision de quitter le parti travailliste en compagnie de vice-ministre de la Défense Matan Vilnaï, Shalom Simhon, ministre de l'Agriculture et deux autres députés Einat Wilf et Orit Noked. Le nouveau parti s'appelera Ha Hatzmahout (l'indépendance en Hébreu), a précisé la radio.

"Nous créons aujourd'hui un groupe (parlementaire), un mouvement et par la suite un parti qui sera centriste, sioniste et démocratique dans la lignée de Ben Gourion", a déclaré M. Barak lors d'une conférence de presse à la Knesset (Parlement).

"Nous avons déposé à la commission de la Knesset une demande pour nous faire reconnaître comme un groupe parlementaire indépendant qui s'appellera Hatzmahout ("Indépendance")", a ajouté le ministre de la Défense. "Notre mot d'ordre est : tout ce qui est bon et juste pour l'Etat d'Israël", a expliqué M. Barak en dénonçant "le glissement à gauche, toujours plus à gauche" du Parti travailliste.

Le Parti travailliste occupait jusqu'à présent 5 postes ministériels et 13 sièges sur 120 au Parlement. Après la démission des ministres travaillistes, le Premier ministre Netanyahu conserve néanmoins une majorité stable de 66 députés sur 120.

Un ministre travailliste quitte le gouvernement

Un ministre travailliste, Yitzhak Herzog, a annoncé lundi sa démission du gouvernement israélien de Benjamin Netanyahu à la suite de la scission provoquée au sein du Parti travailliste par son dirigeant.

M. Herzog, un rival d'Ehud Barak, est le premier membre du cabinet Netanyahu à partir depuis la formation de ce gouvernement fin mars 2009. "J'ai annoncé il y a quelques minutes au Premier ministre ma démission du gouvernement", a affirmé M. Herzog lors d'une déclaration à la presse.

"Il s'agit d'une démission personnelle, mais j'ai discuté avec mes amis également ministres (travaillistes) Binyamin Ben Eliezer (Industrie et Commerce) et Avishaï Braverman (chargé des Minorités), et je suis convaincu qu'ils feront comme moi car ils comprennent bien la réalité et veulent avec d'autres camarades sauver le Parti travailliste", a expliqué M. Herzog.

M. Barak a annoncé lundi matin son départ du Parti travailliste pour créer une nouvelle formation politique avec quatre autres parlementaires travaillistes.

La chef de l'opposition appelle à des élections anticipées

La chef de l'opposition israélienne, Tzipi Livni, a appelé lundi à la tenue d'élections anticipées. "Ce gouvernement n'a plus de légitimité et ne survit que par de basses manoeuvres politiques", a affirmé Mme Livni, dirigeante du parti centriste Kadima, lors d'une conférence de presse au Parlement, selon les médias locaux.

"Il s'agit d'un triste jour pour la politique israélienne", a estimé Mme Livni, après l'annonce par le ministre de la Défense, Ehud Barak, de son départ du Parti travailliste. "Face à l'opportunisme politique, la seule solution ce sont des élections et Kadima réitère son appel à des élections anticipées", a expliqué la dirigeante de l'opposition.

Le Vif.be, avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires