Israël annonce sept heures de trêve à Gaza

04/08/14 à 09:11 - Mise à jour à 09:11

Source: Le Vif

L'armée israélienne devait observer lundi dans la bande de Gaza une trêve unilatérale de sept heures dans des opérations qui ont fait plus de 1.800 morts palestiniens et lui valent à nouveau l'indignation internationale après une frappe sur une école de l'ONU.

Israël annonce sept heures de trêve à Gaza

© Reuters

L'armée a décidé aux premières heures du 28ème jour de guerre une "fenêtre humanitaire" entre 10H00 et 17H00 locales (09H00 et 16H00 HB) sauf sur la partie située à l'est de la ville de Rafah, dans le sud de l'enclave, "où des affrontements sont encore en cours et où est maintenue une présence militaire israélienne", a-t-elle annoncé.

Rafah est soumise depuis vendredi à un déluge de feu depuis la mort de trois soldats israéliens qui a fait voler en éclats le seul cessez-le-feu accepté à la fois par Israël et par le Hamas.

Environ 200 Palestiniens ont péri sous les bombes à Rafah, dont au moins dix dimanche dans une frappe sur une école de l'ONU.

Cette trêve, comme les précédentes, s'annonce très fragile. Le Hamas n'a pas annoncé de pause et son allié du Jihad islamique, qui a annoncé dans la nuit qu'un de ses commandants, Danyan Mansour, avait été tué à Jabaliya, pourrait être tenté de conduire des représailles.

Lundi matin, avant l'entrée en vigueur de la trêve, 10 Palestiniens ont été tués dans de nouveaux raids, selon les services de secours, portant le bilan à 1.822 morts palestiniens en quatre semaines de conflit. Soixante-quatre soldats et trois civils ont été tués côté israélien.

Depuis dimanche minuit (23H00 HB), l'aviation israélienne a mené 23 raids dans la bande de Gaza d'où ont été tirées quatre roquettes vers Israël, a indiqué à l'AFP un porte-parole de l'armée. Deux d'entre elles ont été interceptées.

En savoir plus sur:

Nos partenaires