Islande: l'idée d'un référendum d'adhésion à l'UE fait son retour

02/01/17 à 12:08 - Mise à jour à 12:07

Source: Afp

L'idée d'un éventuel référendum sur l'adhésion de l'Islande à l'Union européenne faisait son retour dans les négociations pour former un gouvernement, a indiqué lundi l'un des partis appelés à intégrer le nouvel exécutif.

Islande: l'idée d'un référendum d'adhésion à l'UE fait son retour

© iStock

Deux mois après les législatives du 29 octobre, les pourparlers se tenaient entre trois formations de droite et du centre, le Parti de l'indépendance (conservateurs, eurosceptiques), Réforme et Avenir radieux (plus favorables à l'UE).

Des médias ont affirmé lors du week-end que ces trois partis allaient inscrire un référendum sur l'UE dans leur programme de gouvernement.

Le président d'Avenir radieux, Ottarr Proppé, l'a confirmé à demi-mots au quotidien Frettabladid lundi. "Je pense que les médias ont été plus efficaces que moi ce week-end pour obtenir des infos. Nous n'avons pas signé de programme gouvernemental, nous en discutons. Nous avons atteint un certain accord sur des idées, y compris celle-là", a-t-il déclaré.

L'Islande avait déposé une candidature à une adhésion à l'UE en 2009, sous un gouvernement de gauche.

En 2013, son successeur de centre-droit, dont le Parti de l'indépendance était membre, avait promis d'organiser un référendum pour arrêter le processus. Or en 2015, ce gouvernement avait retiré la candidature islandaise, sans consultation populaire.

L'opinion islandaise est majoritairement hostile à une adhésion à l'Union européenne, estimant que le pays, déjà membre de l'Espace économique européen et de l'espace Schengen, n'a rien à y gagner. Mais nombreux sont les Islandais qui souhaiteraient voter sur le sujet.

La droite et le centre étaient selon la presse proches d'un accord lundi pour enfin former un gouvernement, qui serait dirigé par le conservateur Bjarni Benediktsson, 46 ans.

Nos partenaires