Irak : les Etats-Unis transfèrent leur dernière base aux Irakiens

16/12/11 à 12:05 - Mise à jour à 12:05

Source: Le Vif

Les Etats-Unis ont transféré vendredi matin à l'Irak la dernière des 505 bases militaires dont ils disposaient dans le pays, au lendemain d'une cérémonie à Bagdad pour marquer la fin de neuf ans de présence controversée dans ce pays.

Irak : les Etats-Unis transfèrent leur dernière base aux Irakiens

© Reuters

"Nous annonçons aujourd'hui avec fierté au peuple irakien le transfert de la dernière base militaire américaine. Nous tournons aujourd'hui la dernière page de l'occupation", a déclaré à la presse le représentant du Premier ministre, Hussein al-Assadi.

Il venait de signer avec le colonel américain Richard Kaiser les documents de transfert dans une salle de cette base appelée Imam Ali par les Irakiens et Camp Adder par les Américains.

Ce transfert marque symboliquement la fin de la présence militaire américaine, même si les soldats ont en principe jusqu'à la fin de l'année pour partir. Il ne reste plus aujourd'hui que 4.000 militaires contre près de 170.000 hommes en 2007.

Avant la cérémonie, un officier américain avait indiqué qu'au plus fort de la présence américaine en Irak en 2007, il y avait eu jusqu'à 15.000 soldats sur cette base.

Ce vendredi "était un jour de joie pour tous les Irakiens car ils prennent le contrôle du camp Imam Ali, le dernier encore aux mains des Américains. C'est de cette base que le dernier soldat américain quittera l'Irak", a indiqué un lieutenant-colonel irakien.

Cet immense camp est situé au sud-ouest de Nassiriya, à 305 km au sud de Bagdad, à la lisière de la ville antique d'Ur.

Le Vif.be, avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires