Irak: les attaques de Daech contre les yézidis "pourraient constituer un génocide"

19/03/15 à 10:49 - Mise à jour à 10:49

Source: Belga

Les attaques en Irak des jihadistes du groupe Etat islamique (EI) contre la minorité yézidie "pourraient constituer un génocide", affirme jeudi un rapport de l'ONU.

Irak: les attaques de Daech contre les yézidis "pourraient constituer un génocide"

© REUTERS

Le rapport fait état des exactions de l'EI depuis juin dernier: meurtres, tortures, viols et enrôlement des enfants, "contre de nombreux groupes ethniques et religieux en Irak, dont certaines pourraient constituer un génocide", a indiqué le Haut-Commissariat de l'ONU aux droits de l'Homme, dans un communiqué.

"Le schéma manifeste des attaques contre les Yézidis a indiqué l'intention de l'EIIL (Etat islamique en Irak et au Levant, ancien nom de l'EI, ndlr) de détruire les Yézidis en tant que groupe". Selon les enquêteurs, "ceci suggère fortement que l'EIIL pourrait avoir perpétré un génocide".

Le document a été compilé par des enquêteurs envoyés dans la région par le Haut-Commissariat et s'appuie sur le témoignage de plus de 100 personnes qui ont été les témoins d'attaques en Irak. Toutes les exactions répertoriées dans le rapport pourraient constituer des violations du droit international, des droits de l'Homme et du droit humanitaire, selon les enquêteurs.

Les enquêteurs dénoncent aussi le "traitement brutal" infligé à d'autres groupes ethniques, dont les chrétiens, turkmènes, sabéens, mandéens, kaka'e, kurdes et chiites. Les enquêteurs indiquent aussi avoir reçu des informations rapportant que des forces de sécurité irakiennes et des milices associées avaient commis de graves violations des droits de l'Homme lors de leurs opérations de contre-offensive contre l'EI et pourraient aussi avoir commis des crimes de guerre.

En savoir plus sur:

Nos partenaires