Inondations: la Seine déborde à Paris

03/06/16 à 09:01 - Mise à jour à 12:16

Source: Belga

La Seine est attendue vendredi à ses plus hauts niveaux depuis plus de 34 ans à Paris et le bilan des crues spectaculaires - une dizaine de morts en Allemagne et France - s'est alourdi avec une nouvelle victime en Bavière.

Inondations: la Seine déborde à Paris

© AFP

Dans les grands musées parisiens de part et d'autre du fleuve qui recouvre les berges, l'heure est au branle-bas de combat pour mettre une partie des collections à l'abri, un exercice préparé depuis des années.

Le Louvre, le musée le plus visité au monde, a été fermé pour la journée afin d'évacuer "à titre préventif" des oeuvres conservées dans les réserves. Rive gauche, de l'autre côté du fleuve, le Musée d'Orsay est également portes closes.

"Ca rappelle que la nature est plus puissante que l'homme. On ne peut rien faire, on attend", commente près du Louvre Gabriel Riboulet, un entrepreneur de 26 ans venu prendre des photos du fleuve.

Selon les services de prévention, l'inexorable montée des eaux pourrait porter le fleuve à un pic de 6,20 m vendredi après-midi, supérieur à celui (6,15 m) de la dernière crue à avoir frappé la capitale en 1982.

La grande crue historique qui reste le repère des Parisiens remonte à 1910. La Seine avait atteint 8,62 m et des marques en hauteur sur les quais indiquent encore aux promeneurs jusqu'où était alors montée l'eau.

Depuis mardi, la circulation est interdite sur le fleuve, où naviguent d'ordinaire les bateaux de touristes et des péniches transportant des marchandises. Les berges sont inondées à divers endroits, impraticables par piétons et automobilistes. Le trafic d'une ligne de train régional qui longe la rive gauche a été suspendu.

Les inondations, provoquées par des pluies exceptionnelles, ont emporté jeudi un cavalier tombé à l'eau en région parisienne. Son cheval a pu regagner la terre ferme mais l'homme de 74 ans a été retrouvé deux heures plus tard en aval sur le cours de la rivière.

Mercredi, le corps d'une octogénaire avait été retrouvé dans son pavillon inondé, toujours en région parisienne. Après des versions contradictoires, une autopsie est prévue vendredi pour déterminer si son décès est lié aux inondations.

La ministre française de l'Environnement, Ségolène Royal, a dit vendredi "craindre qu'on puisse découvrir (d'autres) victimes" avec la décrue qui "va être très lente" dans l'ensemble des régions inondées du pays.

Au total, 13 départements de la région parisienne et du centre de la France restaient en alerte. Depuis le début des fortes pluies le week-end dernier, 20.000 personnes ont été évacuées et mises à l'abri par les secours, selon le ministère de l'Intérieur.

Face aux importants dégâts matériels constatés en amont de Paris, "l'état de catastrophe naturelle sera reconnu", a promis le président François Hollande.

A Nemours, à 80 km au sud de Paris comme à Longjumeau, à une vingtaine de kilomètres, les barques naviguent dans le centre-ville inondé, ramenant sur la terre ferme les habitants privés d'électricité, selon des photographes de l'AFP.

A Moret-sur-Loing, petite ville rendue célèbre par les tableaux des impressionnistes, "les moulins sur les îles ont de l'eau jusqu'aux toitures", selon la description de son maire.

En Allemagne, la situation semble s'améliorer un peu mais le bilan s'est alourdi dans la nuit de jeudi à vendredi avec la découverte du corps sans vie d'un homme de 65 ans à Simbach-am-Inn, en Bavière (sud), l'un des endroits les plus touchés par les inondations.

Au total, 10 personnes sont décédées dans le pays depuis le début de la semaine du fait des intempéries: six en Bavière, où un couple âgé est encore porté disparu, et quatre dans la région de Bade-Würtemberg (sud-ouest).

Selon les services météo, aucune pluie d'importance n'était attendue vendredi dans la région de Simbach, qui a vu le niveau de l'eau baisser dans les rues après être monté par endroits jusqu'aux toitures.

Dans le sud de la Belgique, un homme qui "souhaitait protéger ses ruches" est porté disparu depuis jeudi soir et les autorités craignent qu'il ait été emporté par une rivière en crue.

Des inondations ont également frappé la Roumanie, où les autorités ont annoncé vendredi la mort de deux hommes retrouvés noyés dans l'est du pays.

En savoir plus sur:

Nos partenaires