Inondations en Asie : le nombre de victimes augmente en Inde

06/08/10 à 11:52 - Mise à jour à 11:52

Source: Le Vif

Les fortes intempéries des dernières semaines ont également provoqué des inondations en Inde et en Corée du Nord. En Inde, au moins 110 personnes sont mortes et des centaines d'autres ont été blessées à Leh, la principale ville de la région himalayenne du Ladakh (nord de l'Inde), a annoncé la police.

Inondations en Asie : le nombre de victimes augmente en Inde

© Reuters

Les inondations et les glissements de terrain ont provoqué la mort d'au moins 110 personnes tandis que 300 autres sont blessées, ont indiqué les autorités. Le bilan des victimes risque encore de s'alourdir. On craint, en effet, que de nombreux corps soient coincés sous les décombres des bâtiments effondrés.

Les inondations font suite aux importantes précipitations dans les environs de Leh, dans la région de Ladakh, à près de 420 km à l'ouest de Srinagar. Les précipitations sont tombées pendant la nuit, endommageant des maisons et des bâtiments gouvernementaux. L'aéroport de Leh a été endommagé, interrompant les décollages et atterrissages.

Le bilan risque de s'alourdir car de nombreuses zones sont inaccessibles aux secours et on compte des dizaines de disparus, a déclaré le ministre à Leh, précisant que l'hôpital a été inondé. Au moins 200 personnes ont été blessées.

Trois soldats et quatre policiers sont également décédés durant les opérations de sauvetage. Ladakh est une destination touristique populaire en Inde, surtout auprès des randonneurs et des alpinistes, mais il n'y aurait aucun touriste parmi les victimes.


"Jusqu'à présent aucun touriste ne fait partie des victimes, mais certains sont bloqués sur la route Leh-Manali. L'armée a été envoyée en renfort auprès des équipes de secours", a précisé le ministre du tourisme du Cachemire.

Des images de télévision montraient des habitants tentant de se dégager d'une épaisse boue collante leur arrivant à mi-jambes, des voitures et des maisons sérieusement endommagées.

Située à environ 3.500 mètres au-dessus du niveau de la mer, la ville de Leh, point central des excursions touristiques, est entourée de zones désertiques et les fortes précipitations y sont très rares.

En Corée du Nord

Les fortes intempéries des dernières semaines ont également provoqué des inondations en Corée du Nord. Les dégâts pourraient être importants, ont indiqué des médias d'état.

Selon l'agence de presse officielle KCNA, quelque 5.560 maisons et plus de 350 bâtiments publics et usines auraient été détruits. Environ 14.850 hectares de terres agricoles auraient de plus été inondés dans les provinces de Jagang et d'Hamyong du Sud. L'agence fait également état de victimes, mais sans donner plus de détails.

Mercredi, les médias chinois avaient déjà annoncé que les inondations, les pires depuis un siècle, avaient touché des centaines de milliers de personnes à la frontière entre la Chine et la Corée du Nord.


Le Vif.be, avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires