Inondations dans le Var : 15 morts

16/06/10 à 10:37 - Mise à jour à 10:37

Source: Le Vif

Quinze personnes ont été tuées dans les inondations qui ont frappé mardi soir et dans la nuit le département du Var, dans le sud-est de la France, à la suite de pluies torrentielles, selon un nouveau bilan officiel.

Inondations dans le Var : 15 morts

© Reuters

Les pluies torrentielles exceptionnelles pour la saison qui ont inondé plusieurs communes, dont Draguignan qui est envahi par des torrents d'eau boueuse, ont causé la mort de 15 personnes, selon un dernier bilan de la préfecture du Var.

Dans son communiqué, la préfecture de Marseille qui avait annoncé auparavant un précédent bilan de onze morts et douze disparus, ne fait pas mention de disparus.

Environ 180 hélitreuillages de personnes bloquées par les eaux ont été réalisés à Draguignan et Roquebrune, a indiqué la sous-préfète, qui a précisé que 1.200 personnes avaient été transportées dans les centres de secours ouverts à Draguignan. Les services de secours varois ont en tout effectué quelque 600 interventions. Plus d'un millier d'hommes, dont de nombreux renforts venus des départements voisins, ont été mobilisés pour secourir les Varois et dégager les routes bloquées, ainsi que huit hélicoptères.

Selon la préfecture, quelque 100.000 foyers étaient toujours privés d'électricité en début de nuit.

Autre conséquence de ces pluies torrentielles, qui ont inondé des voies de la SNCF au niveau de Carnoules (Var), la circulation ferroviaire est totalement interrompue entre Nice et Toulon jusqu'à mercredi matin, selon la SNCF, la société nationale des chemins de fer. L'aéroport de Hyères-Toulon, inondé, a lui aussi été fermé mardi.

Depuis le début des intempéries, dans la nuit de lundi à mardi, il est tombé en moyenne dans le département du Var de 40 à 80 mm d'eau, et jusqu'à 264 mm sur la commune de Lorgues, a souligné la préfecture.

De fortes précipitations étaient encore attendues dans les heures suivantes sur ce département et sur celui des Bouches-du-Rhône, selon le service national de météorologie, Météo-France, qui a placé la région en alerte.

LeVif.be avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires