Inondations au Niger: 32 morts, plus de 130.000 sinistrés

20/09/13 à 20:43 - Mise à jour à 20:43

Source: Le Vif

Au moins 32 personnes sont mortes dans les inondations provoquées par les fortes pluies tombées depuis début août au Niger, faisant également 135.943 sinistrés, selon un bilan fourni vendredi par l'ONU.

Inondations au Niger: 32 morts, plus de 130.000 sinistrés

© IMAGEGLOBE

Outre ce bilan humain élevé, les inondations pourraient provoquer une crise alimentaire, des récoltes ayant été détruites.

"Le bilan des inondations ne fait que s'alourdir: au 17 septembre, 18.841 ménages sont sinistrés soit 135.943 personnes affectées et 32 personnes ont perdu la vie", indique le Bureau de la coordination des affaires humanitaires (OCHA) de l'ONU à Niamey.

Un précédent bilan du gouvernement nigérien faisait état en début du mois de 26 morts et 75.347 personnes affectées ainsi que 13.000 hectares de cultures inondés et des dégâts estimés à 32 milliards de francs CFA(48,8 millions d'euros).

Le Premier ministre du Niger, Brigi Rafini, a lancé "un appel pressant à la solidarité nationale et internationale pour venir en aide aux populations victimes d'inondations".

La plupart des sinistrés sont relogés dans des écoles alors que la rentrée des classes est fixée au 1er octobre prochain.

Selon le gouvernement, les pluies abondantes observées au Mali voisin, en amont du fleuve Niger, sont "susceptibles d'engendrer une importante remontée des eaux" et de nouvelles inondations en novembre et décembre, habituelle saison des crues, notamment dans certains quartiers de Niamey.

Ces inondations font planer le spectre d'une nouvelle crise alimentaire au Niger.

Actuellement, la campagne agricole bat son plein au Niger, pays très sec, souvent confronté à de sévères crises alimentaires du fait de la sécheresse ou des dégâts causés par les criquets.

En savoir plus sur:

Nos partenaires