Ingérence russe aux USA: un oligarque ukrainien a versé 150.000 dollars à Donald Trump

12/04/18 à 19:24 - Mise à jour à 20:11

Source: Belga

L'oligarque ukrainien Viktor Pintchouk a réfuté jeudi avoir agi illégalement en payant 150.000 dollars à Donald Trump pour une intervention dans une conférence en 2015, qui a attiré l'attention du procureur spécial Robert Mueller.

Ingérence russe aux USA: un oligarque ukrainien a versé 150.000 dollars à Donald Trump

Donald J. Trump © ISOPIX

Le procureur, qui enquête sur l'ingérence russe présumée dans la présidentielle américaine de 2016, s'est penché sur ce versement de 150.000 dollars par la fondation de Viktor Pintchouk à celle de M. Trump, selon le journal New York Times. Interrogée à ce propos, la fondation Pintchouk a confirmé avoir versé cette somme "à la demande" de la fondation Trump pour son intervention par liaison vidéo, longue de 20 minutes, à la conférence Yalta European Strategy (YES).

Cette conférence a été organisée à Kiev en septembre 2015 et avait pour mission de "promouvoir un rapprochement entre l'Ukraine et l'Occident". "Inviter des leaders internationaux en Ukraine pour connecter le pays à l'Europe et au monde est une activité centrale de YES", a affirmé sa porte-parole, Natalia Vovk, dans une déclaration écrite à l'AFP. "La fondation n'a pas été contactée par des représentants de M. Mueller", a précisé Mme Vovk. Lors de son apparition par lien vidéo à cette conférence en Ukraine, passée alors largement inaperçue, M. Trump avait critiqué Barack Obama, alors à la Maison Blanche, notamment pour sa politique vis-à-vis de l'Ukraine et de la Russie.

Le président américain avait dénoncé sur Twitter "un article bidon" du NYT. "C'était le commentateur politique Doug Schoen et non un homme d'affaires ukrainien qui m'a demandé de faire un court discours par téléphone (Skype), animé par Doug en Ukraine", a-t-il affirmé. L'invitation à M. Trump avait bien été transmise par M. Schoen, a confirmé Natalia Vovk. L'analyste politique a un temps travaillé comme consultant pour cette fondation, selon des médias. Cette conférence invite tous les ans des personnalités telles que l'ex-président américain Bill Clinton, l'ex-Premier ministre britannique Tony Blair ou le président turc Recep Tayyip Erdogan, alors Premier ministre. M. Pintchouk, le quatrième homme le plus riche d'Ukraine selon le magazine Forbes, a par exemple donné plus de 13 millions de dollars à la fondation de M. Clinton depuis 2006, selon le NYT.

Nos partenaires