Indonésie: la queue de l'avion d'AirAsia retrouvée en mer de Java

07/01/15 à 07:32 - Mise à jour à 07:32

Source: Belga

La queue de l'avion d'AirAsia qui s'est abîmé en Indonésie le 28 décembre a été retrouvée en mer de Java, a annoncé mercredi le directeur de l'Agence nationale de recherches et de secours, au 11e jour des opérations.

Indonésie: la queue de l'avion d'AirAsia retrouvée en mer de Java

/ © AFP

"Nous avons réussi à récupérer une partie de l'avion qui était notre objectif", a déclaré Bambang Soelistyo à des journalistes à Jakarta. "La queue de l'avion a été retrouvée", a-t-il dit. Cette découverte pourrait être une percée dans les recherches, dans la mesure où la queue de l'avion contient habituellement les enregistreurs de vol ou "boîtes noires", cruciaux pour déterminer les causes de la chute de l'Airbus A320-200 avec 162 personnes à son bord. L'avion avait disparu des écrans radar peu après son décollage de la ville indonésienne de Surabaya pour Singapour, après avoir été confronté à des nuages très menaçants.

En dépit des opérations de recherches de grande ampleur entreprises par l'Indonésie avec l'aide d'autres pays tels la France, les Etats-Unis et la Russie, peu de progrès ont été effectués jusqu'ici en raison du mauvais temps, selon les autorités indonésiennes. Au onzième jour des recherches, seuls 39 corps ont été repêchés sur les 162 personnes à bord de l'appareil. Parmi elles se trouvaient 155 Indonésiens, le copilote français Rémi Plesel, un Britannique, trois Sud-Coréens, un Malaisien et un Singapourien.

Les autorités indonésiennes soupçonnent Air Asia Indonesia, filiale de la compagnie malaisienne AirAsia, d'avoir fait emprunter à l'avion un couloir de vol sans autorisation. La compagnie s'est vu suspendre la semaine dernière l'autorisation d'utiliser le couloir Surabaya-Singapour jusqu'à la fin de l'enquête.

Les autorités ont indiqué mercredi avoir sanctionné des responsables du secteur aérien dans le cadre de l'enquête. "A ce jour, nous avons pris des mesures contre huit responsables -- deux du ministère des Transports, quatre du service de la navigation aérienne AirNav, et deux responsables d'aéroport", a déclaré un porte-parole du ministère des Transports.

"L'un des responsables du ministère des Transports a été licencié et l'autre a été suspendu. Quant aux six autres responsables, certains ont été temporairement suspendus et d'autres mutés", a-t-il ajouté.

En savoir plus sur:

Nos partenaires