Indonésie: fin de l'alerte tsunami

11/04/12 à 11:29 - Mise à jour à 11:29

Source: Le Vif

L'alerte au tsunami a été levée. Un tremblement de terre de magnitude 8,7 au large des côtes de l'île indonésienne de Sumatra avait fait craindre le pire.

Indonésie: fin de l'alerte tsunami

© AFP

Plusieurs pays de l'Océan indien, dont le Sri Lanka, la Thaïlande et l'Inde avaient lancé une alerte au Tsunami après un séisme de magnitude 8,7, ce mercredi à 400 km au large des côtes de l'île indonésienne de Sumatra. Le tremblement de terre est annoncé par les agences de géophysique indonésienne et américaine.

"Ca a commencé comme une petite secousse et puis ça a forci", a expliqué un journaliste de l'Agence France-Presse à Banda Aceh en Indonésie, le point terrestre le plus proche de l'épicentre. "Certains tentent de fuir [loin des côtes], certains prient et des enfants ont paniqué quand les enseignants ont essayé de les faire sortir de l'école", a-t-il ajouté. "Il y a des embouteillages partout."

Des premières scènes de paniques confirmées par la vidéo ci-dessous, tournée à Banda Aceh:


En Inde et en Thaïlande, la secousse a été perçue très loin à l'intérieur des terres, faisant trembler des immeubles à Bangkok. La Thaïlande demande aux populations vivant sur la côte de la mer Andaman d'évacuer "vers des hauteurs et rester aussi loin de la mer que possible". La Thaïlande était l'un des pays les plus touchés par le tsunami de 2004, dont le séisme initial était lui aussi proche de Sumatra.

Le séisme de ce mercredi a eu lieu à 8h38 GMT (soit 15h38 locales) à 33km de profondeur et à environ 430km au sud-ouest de Banda Aceh, a précisé l'Institut américain de géophysique (USGS).
"Les séismes de cet ampleur ont le potentiel de provoquer des tsunamis ravageurs qui peuvent toucher les côtes de l'ensemble du bassin de l'océan Indien", a averti le Centre dans un communiqué. L'Inde a également lancé une alerte au tsunami pour les îles Andaman et Nicobar.

L'Indonésie est située sur la "Ceinture de Feu" du Pacifique, à la rencontre des plaques continentales où les séismes sont très fréquents. L'île de Sumatra, située dans le nord-ouest de l'archipel indonésien, avait été secouée le 26 décembre 2004 par un violent tremblement de terre de magnitude 9,3 qui avait provoqué un tsunami sur les côtes d'une dizaine de pays d'Asie du Sud-Est faisant plus de 220.000 morts.

Les tsunamis ont été moins graves que prévu

Les alertes tsunami ont été levées. En Indonésie, les vagues qui ont touché les côtés après le séisme n'ont pas dépassé un mètre de hauteur sur la côte occidentale de Sumatra, d'après l'Agence indonésienne de gestion des catastrophes naturelles. En Thaïlande, c'est une vague de 10 centimètres de hauteur seulement qui a touché une île de la côte ouest. Le mouvement du séisme initial était horizontal et non vertical, explique à l'Agence France-Presse la sismologue Susanne Sargeant du British Geological Survey. Il n'a donc pas causé de déplacement apparent du fond de la mer, or c'est ce déplacement qui est à l'origine des tsunamis, détaille-t-elle.

LeVif.be avec L'Express

En savoir plus sur:

Nos partenaires