Incendies en Russie: le bilan s'alourdit à 52 morts

06/08/10 à 15:17 - Mise à jour à 15:17

Source: Le Vif

Les feux de forêt qui font rage en Russie depuis juillet ont coûté la vie à 52 personnes, selon un nouveau bilan annoncé vendredi par le ministère de la Santé et du Développement social.

Incendies en Russie: le bilan s'alourdit à 52 morts

© Reuters

"Une aide médicale a été délivrée à 471 personnes, parmi lesquelles 72 ont été hospitalisées. (...) 52 personnes sont mortes", a déclaré le ministère.

Le président russe Dmitri Medvedev a décrété lundi l'état d'urgence dans sept régions en proie aux incendies, alors que la canicule qui dure depuis plus d'un mois devrait encore durer.

Le ministère russe des Situations d'urgence a lancé vendredi un appel aux volontaires pour renforcer la lutte contre les incendies qui ravagent le district fédéral du centre de la Russie, comprenant Moscou. "Toutes les personnes souhaitant apporter une telle aide peuvent s'adresser par téléphone au centre régional du ministère des Situations d'urgence", a indiqué un porte-parole du ministère.

Trois numéros de téléphone ont été mis en place pour recevoir les appels des bénévoles voulant combattre les feux de forêts et de tourbières qui, depuis plus d'une semaine, s'étendent dans la partie occidentale de la Russie, frappée par une canicule sans précédent depuis plus d'un mois.

Le district fédéral du centre regroupe Moscou et 17 autres régions de l'ouest de la Russie, dont sept sont en "situation d'urgence" en raison des incendies, précise le ministère.

Ces feux de forêt ont forcé les autorités à déplacer des missiles, évacuer des enfants des camps de vacances et surveiller des zones présentant un risque nucléaire, alors que Moscou étouffait vendredi dans la fumée et la canicule.

50% de décès en plus à Moscou Le nombre de décès à Moscou en juillet a été supérieur de près de 50% au même mois de l'année dernière, avec près de 5.000 morts supplémentaires imputables à la canicule."On a enregistré 14.340 décès à Moscou en juillet 2010, c'est 4.824 décès de plus qu'en juillet 2009", a indiqué une responsable des services de l'état-civil de la capitale russe, Evguenia Smirnova.

"L'augmentation de décès a commencé en juillet. En juin, au contraire, les chiffres étaient plutôt bons", a indiqué cette responsable. "La canicule a très certainement influé", a-t-elle déclaré, sans pouvoir cependant donner de statistiques sur les causes de décès.

Elle n'a pas non plus été en mesure de donner des chiffres de mortalité pour les premiers jours du mois d'août.

La canicule sans précédent qui frappe la partie occidentale de la Russie depuis début juillet s'est doublée, ces derniers jours, à Moscou, de la fumée des incendies de tourbières de la région, qui ont rendu l'atmosphère irrespirable.

Les autorités ont démenti jusqu'à présent toute hausse importante de la mortalité.

Le Vif.be, avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires