Incendies en Russie: aucun signe de répit

05/08/10 à 09:28 - Mise à jour à 09:28

Source: Le Vif

Le bilan des incendies de forêt en Russie est passé aujourd'hui à 50 morts, a annoncé le ministère russe des Situations d'urgence. La canicule ne donne toujours aucun signe de répit, les températures étaient déjà de 27 degrés Celsius ce matin.

Incendies en Russie: aucun signe de répit

© Reuters

Des dizaines de milliers de pompiers, de militaires et de secouristes, continuent de se battre contre ces incendies de forêt qui s'étendent sur des milliers d'hectares dans la partie occidentale du pays, frappée par une canicule sans précédent depuis début juillet.

Par ailleurs, on respirait mieux dans les rues de Moscou ce matin. La fumée âcre des feux de forêt a commencé à se dissiper et l'odeur de brûlé était moins forte que la veille. La visibilité sur les autoroutes était suffisante, ainsi que dans les aéroports qui fonctionnaient normalement, a indiqué l'agence Interfax.

Un vent chaud avait répandu la fumée âcre des feux de forêt et de tourbières partout dans la capitale hier, même dans le métro. "Dans certaines stations de métro, les conducteurs ne voyaient guère les dernières voitures des trains", relève le quotidien populaire Komsomolskaïa Pravda.

Dans les rues de Moscou, plusieurs passants portaient des masques de protection, d'autres s'appliquaient un chiffon humidifié sur la bouche et le nez. "Mercredi est devenu le jour le plus toxique de cet été", écrivent les Izvestia, en soulignant que la concentration de l'oxyde de carbone dans l'air avait été environ cinq fois plus grande par rapport à la norme.

L'été 2010 devrait battre tous les records de chaleur à Moscou depuis l'ouverture des registres de température il y a 130 ans, ont indiqué les services météorologiques. Un maximum historique a été atteint la semaine dernière avec 38,2 degrés, mais pourrait être battu dans les jours à venir.

Le président Dmitri Medvedev, qui a décrété l'état d'urgence dans sept régions russes, a ordonné hier de prendre des mesures pour protéger les installations stratégiques, notamment nucléaires, contre les incendies.

Le Vif.be, avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires