Impact "négatif important" voire récession en cas de Brexit

18/06/16 à 01:39 - Mise à jour à 08:42

Source: Belga

Une sortie du Royaume Uni de l'Union européenne aurait un impact "négatif et important" sur l'économie britannique qui pourrait, au pire, tomber en récession l'année prochaine, a indiqué vendredi le FMI à moins d'une semaine du référendum sur le Brexit.

Impact "négatif important" voire récession en cas de Brexit

© Getty Images/iStockphoto

Les experts du Fonds monétaire international, qui se livraient à leur examen annuel de l'économie britannique, ont jugé qu'une décision des Britanniques le 23 juin de sortir de l'UE entraînerait "une période prolongée d'incertitude qui pourrait peser sur la confiance et l'investissement et élever la volatilité des marchés financiers, les négociations sur de nouvelles conditions pouvant durer des années".

En cas de Brexit, le FMI dresse, dans un rapport séparé intitulé "Implications macro-économiques du Royaume Uni quittant l'UE", deux scénarios de conséquences: un "scénario limité", un autre dit "défavorable" au cas où les négociations de sortie avec Bruxelles "ne se déroulent pas bien".

Dans le premier cas, la croissance du PIB de l'économie britannique ralentirait à 1,7% cette année, puis 1,4% en 2017 au lieu de 1,9% et 2,2% actuellement prévus. Dans le scénario "adverse", l'économie du Royaume-Uni tomberait en récession en 2017 à -0,8% avant de se redresser à +0,6% en 2018, affirment les experts du FMI.

"Dans le cas du scénario défavorable, les implications seraient une croissance négative", a confirmé un responsable du FMI lors d'une conférence téléphonique vendredi. Le taux de chômage actuellement prévu à 5% cette année comme en 2017, remonterait à 5,3% en 2017 en cas de conséquences limitées. En cas de scénario défavorable, il culminerait à 6% en 2017 et 6,5% en 2018. L'inflation grimperait, toujours en cas de scénario adverse, à 4% en 2017 au lieu de 1,9% prévu. (Belga)

En savoir plus sur:

Nos partenaires