Ariane Thiébaut
Ariane Thiébaut
Simple citoyenne
Opinion

12/01/17 à 12:15 - Mise à jour à 13:38

Immigration : en finir avec la désinformation

Par cette carte blanche, je veux réagir à la chronique de M. Godefridi intitulée "Immigration : en finir avec le moralisme assassin", publiée le 9 janvier 2016.

Immigration : en finir avec la désinformation

© REUTERS

Qu'il désapprouve la politique d'asile européenne, qu'il estime que celle menée par l'Australie est plus efficace, c'est son droit le plus strict.

Par contre, qu'il appuie son argumentaire sur des inexactitudes, c'est inapproprié. Partant du postulat qu'il "est par exemple établi que dix des douze auteurs des effroyables attentats de Paris, le 13 novembre 2015, ont débarqué en Europe comme migrants (Le Figaro, 12 novembre 2016)", il poursuit : "Il n'en demeure pas moins que des réfugiés terroristes sont systématiquement impliqués dans les massacres atroces qui émaillent désormais les actualités européennes".

Systématiquement ? Vraiment ? Revenons sur les attentats ou les tentatives d'attentats islamistes qui ont eu lieu en Europe depuis ceux de Paris, puisque c'est l'événement auquel il se réfère. Etant donné que je n'ai bien sûr pas accès aux dossiers judiciaires, je me suis contentée des informations parues dans la presse (hors articles exclusifs réservés aux abonnés). Je précise également que, vu le délai assez court dont j'ai disposé, le nombre d'actes terroristes et la quantité d'informations qui s'y rapportent, je n'ai pas mené des recherches appronfondies. Je ne garantis donc pas que la liste suivante soit exempte d'erreurs ou d'oublis.

Commençons par la France :

Immigration : en finir avec la désinformation

La Belgique

.

. © .

Pour récapituler, sur 13 événements postérieurs aux attentats de Paris, je comptabilise 6 auteurs sur 20 ayant le statut de réfugié ou d'immigré en séjour irrégulier. Et parmi les 14 auteurs n'ayant pas le statut de réfugié/immigré en séjour irrégulier, seul 1 (Najim LAACHRAOUI) semble avoir emprunté la route des migrants. Il me paraît aussi pertinent de rappeler que ce sont des réfugiés qui ont livré Jaber AL-BAKR à la police.

Ainsi donc, est-ce que des réfugiés ou des returnees ayant suivi la route des migrants sont "systématiquement" impliqués dans les attentats ? Non. Est-ce que tous ces actes terroristes auraient pu être évités en fermant la route des migrants ? Non. Le profil des auteurs est varié. Ceci, ce n'est pas du "moralisme assassin de gauche". Ce sont des faits, simplement des faits.

Nos partenaires

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience d'utilisateur. En continuant à surfer, vous acceptez notre politique de cookies. Plus d'infos