Il y a 50 ans, la Russie envoyait une femme dans l'espace pour la première fois

16/06/13 à 16:25 - Mise à jour à 16:25

Source: Le Vif

La Russie commémorait dimanche le premier vol dans l'espace il y a 50 ans d'une femme, la Soviétique Valentina Terechkova, un exploit scientifique qui avait aussi été un atout majeur pour la propagande de l'Union soviétique.

Il y a 50 ans, la Russie envoyait une femme dans l'espace pour la première fois

© Image Globe

Le Premier ministre russe Dmitri Medvedev a notamment félicité cette héroïne nationale aujourd'hui âgée de 76 ans. "Depuis, beaucoup de choses ont changé dans le monde et dans notre pays. Mais le premier indicatif (pendant le vol, ndlr) féminin au monde, "Mouette", restera pour toujours gravé dans l'histoire de la Russie et de toute l'astronautique", a-t-il déclaré dans un communiqué.

Deux ans après le vol historique de Iouri Gagarine -- le premier vol dans l'espace -- Terechkova s'est envolée pour une mission de trois jours à bord du vaisseau Vostok-6 et est devenue le 16 juin 1963 la première femme à effectuer un vol spatial. Elle reste à ce jour la seule femme à avoir effectué un vol individuel, sans coéquipier.

Mais son vol s'est déroulé avec de multiples difficultés, dont les détails n'ont été révélés qu'après la chute de l'URSS. "A cause d'une erreur technique, le vaisseau avait été programmé non pas pour un atterrissage, mais pour une montée" dans l'espace et s'éloignait donc de plus en plus de la Terre, a-t-elle notamment raconté lors d'une récente conférence de presse.

A l'occasion des 50 ans de son vol, Valentina Terechkova, qui est aujourd'hui députée à la Douma, la chambre basse du parlement russe, a par ailleurs été décorée cette semaine de l'Ordre de Saint-Alexandre Nevski par le président Vladimir Poutine.

Malgré son âge, elle a en outre déclaré être "prête" à aller sur Mars, même pour un aller-simple.

Dans une interview au quotidien populaire Komsomolskaïa Pravda, elle a également révélé n'avoir jamais eu peur dans l'espace mais avoir par contre craint pour sa vie lors d'une tentative d'attentat le 22 janvier 1969 contre Léonid Brejnev.

Le tireur avait pensé, à tort, que l'ex-dirigeant soviétique se trouvait dans la voiture, en réalité occupée par des cosmonautes, dont Terechkova, qui se rendaient au Kremlin. Le chauffeur avait alors été tué. "Dans l'espace, ce n'était pas du tout effrayant. (...) Mais sur Terre, lorsqu'un terroriste nous a tiré dessus, je me suis sentie mal", a-t-elle dit.

En savoir plus sur:

Nos partenaires