"Il faudrait peut-être arrêter l'expérience Fyra"

23/01/13 à 16:21 - Mise à jour à 16:21

Source: Le Vif

"Nous envisageons d'arrêter l'expérience du Fyra car la confiance dans son constructeur italien AnsaldoBreda est brisée", a affirmé le directeur des chemins de fer néerlandais, Bert Meerstadt, mercredi matin sur la chaîne néerlandaise RTL Z.

"Il faudrait peut-être arrêter l'expérience Fyra"

© Belga

Avant de prendre une décision, il veut toutefois faire réaliser une enquête indépendante sur les problèmes du train. Bert Meerstadt ne cherche pas à se dédouaner des couacs persistants du Fyra. Il se sent également responsable de cet échec.

Il ne croit pas que le Italiens puissent résoudre les soucis en quelques jours. Mardi, le numéro 2 du constructeur italien a promis que c'était une question de jours et qu'il s'agissait d"'un problème simple". Meerstadt souligne que ça coinçait déjà avant qu'il neige.

Bert Meerstadt se réserve l'option de renvoyer les trains à leur constructeur. "Contractuellement, c'est possible mais ce ne sera pas facile de récupérer l'argent."

La secrétaire d'Etat néerlandaise à l'Infrastructure, Wilma Mansveld, a déclaré mardi espérer que d'ici deux semaines un intercity puisse relier 8 fois par jour Amsterdam et Bruxelles en empruntant les "vieilles voies". Les chemins de fer belges et néerlandais se réunissent ce vendredi afin d'évoquer tous les problèmes. Et lundi aura lieu à Bruxelles une entrevue réunissant des parlementaires des deux pays afin de parler du Fyra.

En savoir plus sur:

Nos partenaires