Hommage à Mandela : début de la cérémonie à Soweto

10/12/13 à 08:58 - Mise à jour à 08:58

Source: Le Vif

La cérémonie d'hommage à Nelson Mandela a débuté mardi avec l'hymne sud-africain dans le stade Soccer City de Soweto au tiers vide, sous une pluie battante mais dans une ambiance festive.

Hommage à Mandela : début de la cérémonie à Soweto

© Image Globe

"Nkosi sikelel' iAfrika" (Que Dieu bénisse l'Afrique), a entonné la foule, entamant l'hymne sud-africain. Le président Jacob Zuma, son homologue américain Barack Obama et la Brésilienne Dilma Rousseff, entre autres personnalités, devaient ensuite prendre la parole pour dire un dernier adieu au fondateur de la "Nation arc-en-ciel".

Le stade loin d'être rempli

Les 95.000 places du stade n'étaient pas encore toutes occupées moins d'une heure avant le début de la cérémonie, mais des danses et chants rythmaient l'arrivée du public depuis l'ouverture de l'enceinte. Plusieurs milliers de personnes ont pris progressivement possession du stade, cherchant d'abord les places les plus élevées des tribunes pour se protéger de la pluie. Des centaines d'autres, qui avaient prévu un parapluie, préféraient elles trouver un emplacement plus proche du podium central.

"C'est un jour triste, mais c'est aussi un jour où nous célébrons un homme fantastique", pouvait-on entendre parmi les spectateurs. Nombre d'entre eux portaient des t-shirts et casquettes décorés de photos de Mandela ou aux couleurs de leur pays.

Les mesures de sécurité se faisaient pour leur part discrètes pour cet événement hors norme: peu de contrôles à l'entrée du stade, pas de détecteurs de métaux... La liste des personnalités annoncées n'est pourtant pas des moindres. Elle est notamment composée du président américain Barack Obama, de la présidente brésilienne Dilma Roussef ou encore du prince Charles qui représente la Royaume-Uni. Sans oublier la délégation belge, composée du roi Philippe, du Premier ministre Elio Di Rupo, du ministre-président wallon Rudy Demotte, de son homologue flamand Kris Peeters et du ministre des Affaires étrangères Didier Reynders.

Le roi Philippe et Elio Di Rupo sont installés avec les autres chefs d'Etat et de gouvernement dans les tribunes. Les trois autres membres de la délégation belge attendaient par contre mardi matin de savoir où ils pourront s'asseoir.

La cérémonie d'adieu débutera à 11 heures locales (10H00, heure belge). Elle devrait durer quatre heures. Mais au vu de la longue liste d'intervenants prévus, le timing pourrait bien avoir été un peu trop optimiste...

En savoir plus sur:

Nos partenaires