Hollande : la chute du régime de Bachar al-Assad est "inéluctable"

06/07/12 à 09:41 - Mise à jour à 09:41

Source: Le Vif

La chute du régime du président syrien Bachar al-Assad est "inéluctable", a affirmé le président français François Hollande en ouvrant à Paris la troisième réunion des "Amis du peuple syrien" réunissant 107 pays et organisations internationales, ainsi que les représentants des principaux partis de l'opposition syrienne.

Hollande : la chute du régime de Bachar al-Assad est "inéluctable"

© Reuters

Cette conférence se déroule alors la Syrie est plongée depuis quinze mois dans un conflit armé qui a déjà fait plus de 16.000 morts, principalement des civils.

"Nous devons arrêter le processus de répression en Syrie", a lancé M. Hollande dans son discours d'ouverture de la conférence des Amis du peuple syrien - en fait des ennemis de Bachar al-Assad, selon l'expression d'un diplomate. Il a prévenu que la situation en Syrie est devenue "une menace pour la sécurité internationale".

Selon le chef de l'Etat français, la réunion de vendredi doit contribuer au renforcement de l'opposition syrienne "en lui fournissant tous les moyens", y compris de communication pour améliorer sa coordination sur le terrain.

M. Hollande s'est aussi prononcé en faveur de sanctions "économiques et financières réelles et efficaces" contre le régime de M. Assad et a exprimé son refus de toute impunité pour les acteurs de la répression contre la population, soulignant que leurs actes "relèveront de la justice internationale".

Réclamant la fourniture d'une aide humanitaire efficace en faveur des Syriens touchés par la crise dans leur pays - dont plusieurs milliers ont fui dans les pays riverains -, il a assuré que la communauté internationale aidera à la reconstruction de la Syrie "le moment venu".

François Hollande a rencontré brièvement, avant l'ouverture de la troisième réunion des "Amis du peuple syrien", les représentants des principaux partis de l'opposition en les remerciant pour leur "présence" et leur "mobilisation - malgré leur désunion patente.

Le Vif.be, ave Belga

Nos partenaires