Hillary Clinton se positionne sur la problématique des armes

21/06/15 à 10:02 - Mise à jour à 10:01

Source: Belga

La candidate démocrate à la Maison Blanche, Hillary Clinton, a réclamé samedi une "réforme des armes" à feu aux Etats-Unis, après le massacre "insensé" de Charleston par un Blanc qui a tué neuf Noirs dans une église de cette ville historique du sud.

Hillary Clinton se positionne sur la problématique des armes

Hillary Clinton © Reuters

En visite à San Francisco (Californie, ouest) l'ancienne Première dame et secrétaire d'Etat a jugé indispensable cette réforme de "bon sens" pour mettre un terme, ou du moins freiner les fusillades meurtrières qui endeuillent quotidiennement le pays.

Pour Mme Clinton, le récent massacre pour lequel Dylann Roof a été inculpé et qui a choqué une partie de l'Amérique, "oblige une fois de plus la nation à s'efforcer de donner un sens à une violence fondamentalement insensée".

"Nous pouvons avoir une réforme de bon sens des armes, qui éloigne les armes des mains des criminels et des gens violents (...) tout en respectant les personnes responsables" qui portent des armes, a-t-elle dit lors d'un rassemblement de maires à San Francisco.

Elle s'est également dite solidaire des familles des victimes du drame de Charleston. "En tant que mère, grand-mère, juste en tant qu'être humain, mon coeur brûle pour eux, pour les victimes et les familles, pour une communauté blessée, et pour une église blessée", a-t-elle ajouté.

Dylann Roof, 21 ans, a été inculpé vendredi pour les neufs meurtres, a brièvement comparu par vidéo et a été maintenu en détention.

Le président Barack Obama avait tenté en 2013 de présenter une réforme de la législation sur les armes à feu mais il s'était cassé les dents sur l'opposition du Congrès. Il s'en est de nouveau plaint vendredi soir, également en visite à San Francisco.

En savoir plus sur:

Nos partenaires