Hillary Clinton promet d'être la présidente des énergies renouvelables

27/07/15 à 16:30 - Mise à jour à 16:29

Source: Belga

La candidate démocrate à la Maison Blanche Hillary Clinton dévoilera lundi lors d'un discours un ambitieux plan d'investissement dans l'énergie solaire et les autres énergies renouvelables, une proposition qui marque le contraste avec ses adversaires républicains, attachés aux énergies fossiles.

Hillary Clinton promet d'être la présidente des énergies renouvelables

Hillary Clinton. © Reuters

La démocrate s'exprimera lundi à 15H00 GMT à la gare routière de Des Moines, dans l'Iowa où elle fait campagne depuis samedi.

"Je ferai en sorte que nous atteignions un objectif d'un demi-milliard de panneaux solaires installés dans le pays avant la fin de mon premier mandat", a expliqué Hillary Clinton dans une vidéo dimanche.

"Deuxièmement, nous fixerons un objectif de 10 ans pour générer suffisamment d'énergies renouvelables pour alimenter chaque maison en Amérique", ajoute la candidate.

Selon son équipe de campagne, ces objectifs se traduisent par une capacité solaire installée de 140 gigawatts à la fin de 2020, soit une augmentation de 700% par rapport aux panneaux installés à ce jour.

Au total, les énergies renouvelables (éolien, solaire, hydraulique, géothermique...) produiraient le tiers de toute l'électricité en 2020, et les investissements mettraient les Etats-Unis sur la voie d'une "profonde décarbonisation d'ici 2050", indique l'équipe Clinton.

En 2014, environ 67% de l'électricité produite aux Etats-Unis provenait d'énergies fossiles, le charbon étant la principale source, selon l'Administration d'information sur l'énergie (EIA). L'énergie hydraulique représentait 6% et les autres énergies renouvelables 7%, dont 0,4% pour le solaire.

Sur la méthode, Hillary Clinton propose que l'Etat fédéral crée des incitations financières pour que les Etats, les villes et les communautés rurales agissent contre le changement climatique au niveau local, en allant au-delà de ce que la loi prévoit pour les émissions polluantes, ou pour que ces juridictions accélèrent les investissements en énergies renouvelables.

Le changement climatique est un sujet hyper partisan aux Etats-Unis, de nombreux républicains contestant la responsabilité des activités humaines dans le réchauffement de la planète. Au Congrès, la majorité républicaine lutte contre les normes anti-pollution mises en place par le président Barack Obama, notamment pour les centrales thermiques au charbon.

Nos partenaires