Hillary Clinton devancerait largement Jeb Bush à la présidentielle

29/12/14 à 20:42 - Mise à jour à 20:42

Source: Belga

La démocrate Hillary Clinton remporterait 54% des suffrages contre 41% pour le républicain Jeb Bush dans un éventuel match présidentiel en 2016, selon un sondage paru lundi aux Etats-Unis.

Hillary Clinton devancerait largement Jeb Bush à la présidentielle

© Reuters

Ancien gouverneur de Floride et dernier poids lourd en date de la dynastie Bush, Jeb Bush a annoncé le 16 décembre qu'il explorait "activement" une candidature à la Maison Blanche. Il a depuis, à en croire le sondage publié par la chaîne CNN lundi, gagné en popularité face à Hillary Clinton. Au début de l'année, il recueillait 36% des intentions de vote face à l'ancienne secrétaire d'Etat, qui n'a pas déclaré sa candidature.

Jeb Bush, 61 ans, a pris de l'avance sur ses nombreux adversaires républicains aux primaires. Sur 15 candidats potentiels, il remporte la faveur de 23% des républicains, contre 14% en novembre. Le second, le gouverneur du New Jersey Chris Christie, recueille 13% des intentions de vote, suivi du neurochirurgien Ben Carson, de l'ancien gouverneur de l'Arkansas Mike Huckabee et du sénateur Rand Paul.

La campagne présidentielle de 2016 devrait véritablement s'engager au premier trimestre 2015 avec des déclarations attendues de plusieurs républicains, notamment d'élus du Congrès, et d'Hillary Clinton. La démocrate de 67 ans continue de prononcer des discours, souvent rémunérés, à travers les Etats-Unis, notamment lors de conventions professionnelles et dans des universités, mais elle a repoussé à 2015 toute annonce. Nombre d'observateurs jugent une candidature certaine.

Le sondage a été réalisé pour CNN auprès de 1.011 adultes, la marge d'erreur étant de 3 points de pourcentage (4,5 points pour la question portant sur les primaires républicaines). Les enquêtes d'opinion nationales ne donnent qu'un indice des chances de victoire des candidats à la Maison Blanche, car l'élection présidentielle américaine se fait au suffrage universel indirect, via des grands électeurs élus souvent en bloc dans chaque Etat.

Il est possible pour un candidat de se faire élire président en recueillant au niveau national moins de voix que son adversaire: ce fut le cas de George W. Bush en novembre 2000.

Nos partenaires