Guinée-Bissau: le gouvernement formé, l'armée va retourner dans les casernes

23/05/12 à 06:56 - Mise à jour à 06:56

Source: Le Vif

L'armée de Guinée-Bissau va "se retirer dans les casernes" à la suite de la formation, mardi, d'un gouvernement de transition chargé d'organiser des élections générales dans un an, a déclaré à l'AFP le porte-parole des auteurs du coup d'Etat du 12 avril.

Guinée-Bissau: le gouvernement formé, l'armée va retourner dans les casernes

© Reuters

"Maintenant, le gouvernement de transition est formé, le Commandement militaire (ex-junte) et l'armée vont se retirer dans les casernes", a affirmé le lieutenant-colonel Daba Na Walna, porte-parole de l'ex-junte militaire, joint peu après l'annonce de la formation du gouvernement de transition.

Il n'a pas fourni de précisions sur les dates et modalités de ce retrait. Il n'a pas non plus indiqué si le Commandement militaire serait dissous, et n'a pas souhaité s'exprimer plus, en indiquant: "Nous n'avons plus le droit de nous exprimer publiquement à la presse".

Peu auparavant, un décret présidentiel révélant la composition du gouvernement de transition avait été diffusé par les médias publics. Dans cette équipe, figure le colonel Celestino Carvalho, membre de l'ex-junte militaire nommé ministre de la Défense. Un second militaire, le colonel Musa Diata, a été nommé secrétaire d'Etat aux Anciens combattants, il ne fait pas officiellement partie des putschistes.

Le nouveau gouvernement comprend au total 14 ministres et 13 secrétaires d'Etat, dont deux femmes, sous la direction du Premier ministre Rui Duarte Barros. Aucun membre de la précédente équipe renversée par les putschistes n'a été reconduit.

Le président de transition Manuel Serifo Nhamadjo, nommé le 11 mai, et son gouvernement doivent organiser des élections générales d'ici à un an.

LeVif.be, avec Belga.

En savoir plus sur:

Nos partenaires