Guerre contre la criminalité aux Philippines: 2.400 morts en trois mois

04/09/16 à 14:01 - Mise à jour à 14:41

Source: Belga

La guerre contre la criminalité et notamment le trafic de drogue menée de façon intensive aux Philippines depuis l'arrivée au pouvoir du président Rodrigo Duterte a fait 2.400 morts en moins de trois mois, selon les chiffres publiés dimanche par la police.

Guerre contre la criminalité aux Philippines: 2.400 morts en trois mois

Rodrigo Duterte © AFP

Toutefois, seuls 1.011 de ces personnes ont été tuées par la police, tandis que les 1.391 autres morts "font l'objet d'enquêtes", a précisé la police, ce qui laisse penser que ces criminels présumés auraient été victimes de justiciers privés, de milices ou de règlements de compte.

M. Duterte, qui a été élu en mai avec une large majorité, avait promis de mettre fin à la criminalité et de tuer des dizaines de milliers de criminels. Depuis, la police a annoncé chaque jour avoir tué plusieurs trafiquants de drogue - affirmant à chaque fois agir en légitime défense. Mais de nombreux autres ont été tués par des hommes armés mystérieux, ou ont été retrouvés morts avec une pancarte en carton disant qu'il s'agissait de trafiquants de drogue. (Belga)

En savoir plus sur:

Nos partenaires