Grèce : Papandréou quitte la tête du PS

04/01/12 à 19:56 - Mise à jour à 19:55

Source: Le Vif

Le chef du parti de la droite grecque a souhaité l'organisation d'élections législatives fin mars, pendant que l'ex-Premier ministre George Papandréou officialisait son retrait de la direction du Parti socialiste (Pasok), autre pilier du gouvernement de coalition.

Grèce : Papandréou quitte la tête du PS

© Image Globe

Antonis Samaras, le chef du parti Nouvelle Démocratie (droite), a réaffirmé au cours d'une réunion de son mouvement que les législatives anticipées devraient avoir lieu dès la conclusion des négociations cruciales sur la restructuration de la dette grecque.

Si les pourparlers en cours avec les créanciers privés sur l'effacement d'une partie de la dette grecque "sont conclus avec succès, alors l'accord sur le prêt (de l'UE et du FMI) peut être conclu dans le mois et nous pouvons aller aux élections fin mars. Nous n'accepterons pas de retards", a déclaré M. Samaras.

La date des élections anticipées fait l'objet d'un débat entre les trois partis de la coalition, Nouvelle-Démocratie, le Pasok, et le petit parti Laos de l'extrême droite, depuis la désignation de l'ex-vice président de la BCE, Lucas Papademos, au poste de Premier ministre, le 11 novembre.

Son prédécesseur élu, le socialiste Georges Papandréou a été contraint de démissionner à la suite des critiques visant les mesures d'austérité imposées depuis deux ans à l'instigation de l'UE et du FMI, en échange des prêts de sauvetage.

Mercredi, M. Papandréou a de son côté officialisé son retrait de la tête du Pasok, annonçant qu'il ne briguerait pas de nouveau mandat à la direction du parti, ont rapporté des médias grecs.

Le Vif.be, avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires