Grèce : Papademos obtient la confiance du Parlement

16/11/11 à 20:20 - Mise à jour à 20:20

Source: Le Vif

Le nouveau gouvernement grec d'union nationale dirigé par Lucas Papademos a obtenu mercredi soir une majorité confortable de 255 voix au Parlement qui compte 300 députés, a annoncé le président de cette assemblée.

Grèce : Papademos obtient la confiance du Parlement

© Image Globe

"Sur les 293 députés présents, 255 ont voté en faveur du nouveau gouvernement et 38 contre, 7 étaient absents", a déclaré Philippos Petsalnikos à l'issue du vote.

Investi vendredi, M. Papademos dirige un gouvernement de transition formé après un accord avec trois partis (socialiste, droite et extrême droite) qui s'est fixé comme objectif de ratifier l'accord européen de désendettement de la Grèce, crucial pour l'avenir du pays.

Les 21 députés de la gauche communiste (KKE) --troisième force parlementaire--, les neuf députés du parti de la gauche radicale (Syriza) ainsi que cinq députés de la gauche démocratique (Dimar), un député dissident de la droite gouvernementale (Nouvelle-Démocratie) et deux dissidents du parti socialiste du Pasok ont voté contre le nouveau gouvernement.

Le seul député dissident de droite, Panos Kammenos, qui a voté contre la confiance, a été radié du groupe parlementaire de la Nouvelle Démocratie, juste après l'annonce du résultat du vote, selon un communiqué de son parti.

Parmi les deux dissidents du Pasok figure Tsetin Mantatzi, député du département de Xanthi en Thrace (nord-est), où vit la minorité musulmane de souche turque. M. Mantatzi s'était prononcé contre la participation au nouveau gouvernement du parti d'extrême droite Laos, dont les députés prennent régulièrement des positions xénophobes.

Le Vif.be, avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires