Grèce: nouvelle réforme sous haute tension du système de santé

17/02/14 à 19:46 - Mise à jour à 19:46

Source: Le Vif

Les médecins du principal organisme de santé public de Grèce ont occupé lundi plusieurs centres de soins du pays pour protester contre une réorganisation du réseau de santé national, deux ans après une précédente restructuration jugée insuffisante par le gouvernement et les créanciers du pays.

Grèce: nouvelle réforme sous haute tension du système de santé

© Image Globe

Des dizaines de rassemblements ont été organisés en Grèce continentale et dans les îles par les employés de l'Organisme national de distribution de services de santé (EOPYY) pour s'opposer à la liquidation de cette institution officiellement supprimée lundi. Problème: la structure qui doit succéder à l'EOPYY, rebaptisée "Réseau national de soin de premier degré" (PEDY), ne verra pas le jour avant un mois. Et l'EOPYY avait à peine deux ans d'existence.

Cet organisme, né en 2012, avait unifié différentes caisses de sécurité sociale, autour de la principale d'entre elles - celle des employés salariés -, héritant ainsi d'un parc d'environ 250 centres de soins dans le pays. Plus de 8.000 médecins et employés de l'EOPYY offraient des soins conventionnés à plusieurs millions d'assurés. La majorité d'entre eux devraient être réintégrés dans le nouvel organisme créé par le gouvernement mais d'autres pourraient également rejoindre les listes de fonctionnaires mis en disponibilité voire licenciés dans le cadre des engagements de la Grèce vis à vis de ses créanciers.

Nos partenaires