Grande distribution: jeter les invendus désormais interdit en France

21/05/15 à 22:00 - Mise à jour à 22:08

Source: Belga

Le secteur de la grande distribution, très puissant en France, ne pourra bientôt plus jeter la nourriture invendue de ses rayons, en vertu d'une série de mesures contre le gaspillage alimentaire votées à une rare unanimité jeudi par les députés.

Grande distribution: jeter les invendus désormais interdit en France

© Thinkstock

Il sera notamment interdit aux distributeurs du secteur alimentaire de rendre leurs invendus impropres à la consommation. "Voir de l'eau de Javel déversée sur les poubelles des grandes surfaces avec des aliments consommables, ça scandalise", a déclaré l'ancien ministre de l'Agroalimentaire Guillaume Garot, député de la majorité socialiste à l'origine de l'initiative.

Les distributeurs devront s'efforcer de prévenir tout gaspillage, ou à défaut d'utiliser leurs invendus, au travers de dons, ou pour l'alimentation animale ou encore à des fins de compost pour l'agriculture.

Les supermarchés et hypermachés de plus de 400 mètres carrés auront notamment l'obligation de conclure une convention avec une association caritative, afin de faciliter les dons alimentaires. Les produits invendus sous marque de distributeur qui seraient retournés au fournisseur pourront par ailleurs faire l'objet de dons alors qu'ils sont détruits actuellement.

Enfin, la lutte contre le gaspillage alimentaire sera intégrée à l'éducation à l'alimentation durant le parcours scolaire. Chaque Français jette en moyenne 20 à 30 kilos de nourriture par an, ce qui représente une somme estimée à 12 à 20 milliards d'euros sur une année.

L'ensemble des mesures a été adopté dans le cadre de l'examen par les députés d'un projet de loi sur la transition énergétique porté par la ministre de l'Ecologie Ségolène Royal, dont M. Garot est un proche. Le gouvernement français s'était fixé dès 2012 un objectif de division par deux du gaspillage alimentaire d'ici 2025.

En savoir plus sur:

Nos partenaires