Gorbatchev dénonce les promesses non tenues par l'Occident

08/11/14 à 16:37 - Mise à jour à 16:37

Source: Belga

A l'occasion du 25e anniversaire de la chute du mur de Berlin, le dernier dirigeant d'URSS, Mikhaïl Gorbatchev (83 ans) a vivement critiqué l'Occident qui, selon lui, avaient fait de nombreuses promesses après la disparition des régimes communistes en 1989 mais ne les a, au final, pas respectées.

Gorbatchev dénonce les promesses non tenues par l'Occident

Mikhaïl Gorbatchev © Reuters

"Le monde est au bord d'une nouvelle Guerre froide, certains disent qu'elle a même déjà commencé", a-t-il déclaré à Berlin, faisant référence au conflit en cours dans l'est de l'Ukraine.

Samedi, il a accusé l'Occident, et plus particulièrement les Etats-Unis, de ne pas avoir tenu leurs promesses depuis la fin de la Guerre froide. Au lieu de s'y plier, l'Occident s'est déclaré vainqueur de cette guerre et a profité de la faiblesse russe, d'après lui.

"Les événements des derniers mois sont le résultat de politiques à court terme, (...) ignorant les intérêts des autres partenaires", a-t-il ajouté.

En savoir plus sur:

Nos partenaires