Germanwings : la deuxième boîte noire probablement enterrée

31/03/15 à 10:39 - Mise à jour à 10:39

Source: Belga

Les recherches sur le site du crash de l'A320 de la compagnie allemande Germanwings dans les Alpes françaises ont repris mardi matin, une semaine après le drame.

Germanwings : la deuxième boîte noire probablement enterrée

© Belga

Les enquêteurs et gendarmes peuvent désormais accéder à la zone par une piste d'accès a la zone du crash aménagée depuis dimanche. "On travaille plus vite, plus tard et on rapporte plus de prélèvements", a-t-on appris auprès de la gendarmerie.

Les enquêteurs ont ramassé et ramené "plus de 4.000 pièces" (débris de l'avion et corps), a précisé cette même source. Deux hélicoptères tournaient au-dessus du site et ses alentours pour tenter de retrouver d'autres éléments qui se trouveraient a l'extérieur de la zone de recherche. Deux hélicoptères de l'armée allemande étaient attendus dans la journée.

Les équipes doivent "avoir terminé le 8 avril le travail de rapatriement des corps et des pièces importantes de machine (...), ensuite une société civile payée par la Lufthansa va dépolluer", selon cette source. "Des sondages par perche dans la terre meuble" sont effectués chaque jour : "on peut supposer qu'elle (la boîte noire) a été enterrée".

L'A320 de Germanwings s'est écrasé le 24 mars contre une montagne des Alpes, à la suite semble-t-il d'une décision délibérée du copilote ayant pris les commandes, tuant les 150 personnes à bord, d'une vingtaine de nationalités différentes mais en majorité originaires d'Allemagne et d'Espagne.

Nos partenaires