Génocide rwandais : les mémoires de l'ambassadeur belge d'alors

14/10/16 à 10:11 - Mise à jour à 10:11

Source: Le Vif/l'express

Johan Swinnen était ambassadeur de Belgique au Rwanda à la veille du génocide. Vingt-deux ans après, il retrace la chronique d'une pression inéluctable qui débouchera sur l'apocalypse.

En écrivant Rwanda, mijn verhaal (Rwanda, mon histoire), l'ambassadeur belge Johan Swinnen voulait se limiter à 300 pages pour ne pas lasser le lecteur. Son éditeur lui a donné carte blanche pour le double ! De fait, ses mémoires se lisent d'une traite et permettent, sur la base de télex, fax, rapports et carnets personnels, de retracer fidèlement la chronique d'un pays qui a vu les nuages noirs s'amonceler depuis 1990 avant qu'ils ne se fracassent en un orage sanglant le 6 avril 1994. Ce soir-là, l'avion du président Habyarimana était abattu, ce qui donna le coup d'envoi du génocide de la minorité tutsi et des massacres des opposants hutus.
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Inscrivez-vous afin de pouvoir lire 4 articles gratuits par mois.

Nos partenaires