Geert Wilders "persécuté" pour ses opinions anti-islam

07/02/11 à 17:53 - Mise à jour à 17:53

Source: Le Vif

Le député néerlandais d'extrême droite Geert Wilders, poursuivi pour incitation à la haine raciale et à la discrimination envers les musulmans, a affirmé devant le tribunal d'Amsterdam être "persécuté" pour ses opinions anti-islam.

Geert Wilders "persécuté" pour ses opinions anti-islam

© Reuters

"Les citoyens qui critiquent l'islam paient un lourd tribut. Ils sont menacés, persécutés, criminalisés", a soutenu le député, lors d'une audience de procédure retransmise sur internet.

"Celui qui dit la vérité est en danger", a ajouté le chef du Parti pour la liberté, poursuivi pour avoir qualifié l'islam de "fasciste" et réclamé l'interdiction du Coran, comparé au livre "Mein Kampf" d'Adolf Hitler.

Ouvert en octobre 2010, le procès de Geert Wilders http://www.geertwilders.nl/ avait été arrêté le 22 octobre, les juges ayant été récusés sur demande du prévenu. La date d'un nouveau procès n'a pas encore été déterminée.

L'avocat du député, Bram Moszkowicz, estime que les poursuites à l'encontre de son client ne sont pas valides. Il a demandé lundi aux juges l'autorisation de contester celles-ci, dans l'espoir d'empêcher la tenue d'un nouveau procès.

Le ministère public néerlandais avait décidé en 2008 de ne pas engager de poursuites contre le député à la suite de plaintes déposées contre lui. Mais il y avait été finalement contraint par la cour d'appel d'Amsterdam, saisie par plusieurs plaignants.

Le parquet avait requis le 15 octobre la relaxe du député, qui encourt jusqu'à un an de prison ou 7.600 euros d'amende. Il avait considéré notamment que ses déclarations ne sont pas punissables car elles s'inscrivent dans le cadre du débat public.

Le Vif.be, avec Belga

Nos partenaires