GB: malgré la révolte, la réforme des droits universitaires adoptée

10/12/10 à 08:05 - Mise à jour à 08:05

Source: Le Vif

La Chambre des Communes, chambre basse du parlement britannique, a adopté jeudi un projet de loi controversé sur une augmentation notable des droits d'entrée à l'université en Angleterre, sur fond de violentes échauffourées lors d'une manifestation estudiantine.

GB: malgré la révolte, la réforme des droits universitaires adoptée

© Reuters

Les députés britanniques ont décidé de porter d'ici 2012 le plafond des droits universitaires en Angleterre de 3.290 livres (3.915 euros) par an à 6.000 livres, et dans des "circonstances exceptionnelles" à 9.000 livres.

Le projet de loi -qui doit encore passer devant la chambre des Lords, ce qui devrait être une simple formalité- a été adopté avec 323 voix pour et 302 contre. La majorité du gouvernement de coalition, qui est d'habitude d'au moins 83 députés, a donc été réduite à 21.

Ce projet a provoqué une scission au sein des libéraux démocrates, partenaires des conservateurs au gouvernement. Ils s'étaient engagés pendant la campagne pour les législatives en mai à ne pas augmenter les frais d'inscription à l'université.

Le projet a aussi provoqué la colère des étudiants, qui sont descendus en masse dans les rues de Londres jeudi, pour la quatrième fois en un mois. Des violents affrontements ont opposé manifestants et étudiants. Huit policiers et six manifestants ont été blessés, et neuf personnes interpellées, selon un dernier bilan de la police.

La voiture du prince Charles attaquée

La voiture qui transportait le prince Charles et son épouse Camilla a été attaquée jeudi soir à Londres par des manifestants qui protestaient contre l'augmentation de ces droits universitaires, mais le couple n'a "pas été blessé", selon des sourcesconcordantes.

"Nous pouvons confirmer que la voiture des altesses royales" a été prise à partie par des manifestants, alors que le prince Charles, premier dans l'ordre de succession au trône d'Angleterre, et son épouse se rendaient au théâtre, a déclaré une porte-parole du couple. "Les deux altesses royales n'ont pas été blessées, a-t-elle ajouté. La police a confirmé l'incident.

LeVif.be, avec Belga

Nos partenaires