Gaza : les hostilités reprennent

08/08/14 à 19:46 - Mise à jour à 19:46

Source: Le Vif

Les armes ont recommencé à parler vendredi dans la bande de Gaza et fait au moins cinq morts, dont un enfant de 10 ans, l'armée israélienne ayant repris ses frappes en représailles à des tirs de roquettes.

Gaza : les hostilités reprennent

© Image Globe

Après trois jours de trêve, la bande de Gaza est redevenue base de lancement de roquettes palestiniennes et cible de frappes israéliennes, un mois précisément après le début d'hostilités qui ont fait plus de 1.950 morts, en très grande majorité des civils palestiniens.

Les combattants palestiniens ont lancé au moins 35 roquettes sur Israël, a rapporté l'armée israélienne. Certaines ont été interceptées, la plupart ont atteint des zones non-urbanisées. Mais l'une d'elles a fait deux blessés légers, un civil et un soldat.

Après un silence de plus de deux heures, le gouvernement a ordonné à l'armée "de riposter vigoureusement à la violation du cessez-le-feu par le Hamas", a indiqué un responsable dans un communiqué.

Israël a mené 35 raids aériens, selon un chiffre fourni par l'armée. L'un d'eux a coûté la vie à un enfant de 10 ans et blessé au moins six autres personnes dans le nord de la ville de Gaza, selon les secours locaux.

Dans le sud de l'enclave, un raid a fait trois morts et six blessés près de Khan Younes et un jeune homme a été tué près de Rafah.

Le secrétaire général de l'ONU Ban Ki-moon s'est déclaré vendredi "profondément déçu" de cette rupture du cessez-le-feu à Gaza et a "condamné les nouveaux tirs de roquettes sur Israël".

En fin d'après-midi, la bataille semblait se limiter à ces échanges de projectiles sans avoir recouvré l'intensité des jours précédant le cessez-le-feu, mais sans permettre de préjuger de son évolution.

L'armée israélienne, qui a retiré mardi matin ses troupes de la bande de Gaza après avoir annoncé la destruction des tunnels du Hamas, a assuré limiter pour l'instant son action à des frappes.

En savoir plus sur:

Nos partenaires