Gaza : le Hamas condamne des tirs de l'armée égyptienne ayant fait un mort

03/01/15 à 10:36 - Mise à jour à 10:36

Source: Belga

Le Hamas islamiste palestinien a condamné samedi des tirs de l'armée égyptienne qui ont tué la veille un jeune Gazaoui, pour la première fois "depuis longtemps" dans l'enclave sous blocus, selon le ministère de la Santé à Gaza.

Gaza : le Hamas condamne des tirs de l'armée égyptienne ayant fait un mort

© Belga

Le porte-parole de ce ministère Achraf al-Qodra avait indiqué vendredi qu'un homme avait été tué dans le sud de la bande de Gaza par des tirs de l'armée égyptienne depuis l'autre côté de la frontière. La victime était âgée selon lui de 17 ans, et non de 23 ans, comme indiqué dans un premier temps. "Nous condamnons le meurtre de cet enfant, Zaki al-Houbi, par les tirs de l'armée égyptienne à la frontière. Ce qui est arrivé constitue un recours excessif à la force et un dangereux développement", a indiqué samedi le ministère de l'Intérieur du Hamas.

Côté égyptien, des responsables des services de sécurité ont indiqué que l'armée avait tiré sur "des Gazaouis qui s'étaient infiltrés" dans le Sinaï égyptien, frontalier de la bande de Gaza et où l'armée a récemment créé une zone-tampon qui isole un peu plus l'enclave exiguë et surpeuplée, étouffée depuis huit ans par un sévère blocus israélien.

"Les soldats en charge de la protection de la frontière ont tiré sur six Gazaouis, dont trois sont parvenus à repartir vers Gaza tandis que trois autres ont été arrêtés", ont affirmé ces responsables. "L'un d'eux a probablement été blessé par balles". L'incident est intervenu à Rafah, où se trouve le seul point de passage entre l'Egypte et la bande de Gaza.

En savoir plus sur:

Nos partenaires