Gaza: l'ONU met en garde contre une offensive terrestre

14/07/14 à 07:00 - Mise à jour à 07:00

Source: Le Vif

"Trop de civils palestiniens ont été tués" à Gaza et une offensive terrestre israélienne ne ferait qu'alourdir ce bilan, a souligné le secrétaire général de l'ONU Ban Ki-moon en réitérant son appel à un cessez-le feu.

Gaza: l'ONU met en garde contre une offensive terrestre

© Reuters

Selon un communiqué de son porte-parole Stéphane Dujarric, M. Ban "se sent une responsabilité envers les Palestiniens qui, notamment dans la bande de Gaza, ont été longtemps empêchés de jouir de la liberté et de la dignité qu'ils méritent". M. Ban déplore que la situation à Gaza "semble s'aggraver" et que l'appel samedi du Conseil de sécurité à un cessez-le-feu n'ait pas été entendu. Il réitère sa condamnation des tirs de roquettes du Hamas vers Israël et "exige qu'ils cessent immédiatement".

Mais il souligne aussi que "trop de civils palestiniens ont été tués et que toute offensive terrestre israélienne aggravera sans aucun doute ce bilan et les souffrances des civils dans la bande de Gaza". Il "exige" des deux camps qu'ils prennent "d'urgence des mesures pour mettre fin aux combats". "Il est temps pour les familles israéliennes et palestiniennes de se sentir en paix et en sécurité, en faisant confiance à l'autre camp, plutôt que de ressentir peur, désespoir et haine", conclut le communiqué de l'ONU.

Israël a promis dimanche d'intensifier ses bombardements sur la bande de Gaza et demandé aux habitants du nord de l'enclave à évacuer, au 6e jour d'une offensive visant à neutraliser le Hamas et ses tirs de roquettes. A Ramallah (Cisjordanie), le président Mahmoud Abbas, discret depuis le début de la crise, a demandé, dans une lettre adressée à M. Ban Ki-moon, de placer officiellement l'État de Palestine "sous le système de protection internationale de l'ONU".

Nos partenaires