Gaza : Israël veut "finir le travail"

31/07/14 à 13:44 - Mise à jour à 13:44

Source: Le Vif

Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu a prévenu jeudi que l'armée "finirait le travail" dans la bande de Gaza, malgré les critiques de l'ONU sur les lourdes pertes civiles palestiniennes dans cette guerre livrée au mouvement Hamas.

Gaza : Israël veut "finir le travail"

© Reuters

"Nous sommes déterminés à achever" la destruction des tunnels utilisés par le Hamas pour porter des attaques au coeur de l'Etat hébreu, "avec ou sans cessez-le-feu", a averti M. Netanyahu après l'annonce de la mobilisation de 16.000 réservistes supplémentaires et de la livraison de munitions américaines.

"Nous n'accepterons donc aucune proposition qui ne permettrait pas à l'armée israélienne de finir ce travail", a-t-il prévenu à l'ouverture du Conseil des ministres, au 24e jour d'un conflit dévastateur. Une mission qui est "une question de jours", a estimé le général en charge du secteur de Gaza, Sami Turgeman.

Avant tout cessez-le-feu, le Hamas qui contrôle l'enclave palestinienne exige un retrait des troupes israéliennes du territoire, un arrêt des frappes et une levée du blocus imposé par Israël depuis 2006.

Après le secrétaire général de l'ONU Ban Ki-Moon, la Haut-Commissaire de l'ONU aux Droits de l'Homme Navi Pillay a condamné les attaques touchant des maisons, des écoles, des hôpitaux et des centres de réfugiés, qui "semblent être un acte de défi délibéré vis-à-vis des obligations résultant du droit international".

Jeudi encore, une dizaine de Palestiniens dont deux femmes ont péri dans les bombardements. Au total, plus de 1.370 Palestiniens ont été tués, en grande majorité des civils et quelque 7.700 blessés, ont indiqué les secours locaux. Plus de 245 enfants figurent parmi les morts selon l'Unicef.

En savoir plus sur:

Nos partenaires