Gaza: 210 raids aériens israéliens en 24 heures

11/07/14 à 06:28 - Mise à jour à 06:28

Source: Le Vif

L'aviation israélienne a mené 210 raids en 24 heures dans la bande de Gaza, dont 50 durant la nuit de jeudi à vendredi, a indiqué vendredi un porte-parole militaire.

Gaza: 210 raids aériens israéliens en 24 heures

© Reuters

Parmi les cibles visées figurent 81 sites utilisés pour tirer des roquettes depuis la bande de Gaza, mais aussi des tunnels, des postes de contrôle et de commandement du Hamas ainsi que des bureaux d'institutions gouvernementales du Hamas, a précisé le porte-parole. Un photographe de l'AFP a vu plusieurs bateaux en flammes dans le port de Gaza, notamment le "Gaza Ark" (L'Arche de Gaza), un gros navire de pêche qui appartient à une organisation internationale pro-palestinienne et qui devait tenter de briser le blocus maritime israélien.

Au cours des mêmes 24h, 194 roquettes ont été tirées de la bande de Gaza vers le sud d'Israël, dont 43 ont été détruites en vol par le système d'interception de missiles Iron Dome. Dans l'autre sens, 21 maisons ou bâtiments abritant des cadres du Hamas ont été détruites. Le porte-parole militaire a souligné que les habitants avaient reçu un
ordre d'évacuation des lieux avant les frappes israéliennes.

Deux raids ont fait six morts vendredi matin à Gaza, dont une femme, selon des sources médicales palestiniennes. Une roquette tirée depuis l'enclave palestinienne a quant à elle explosé dans une station-service de la ville d'Ashdod, dans le sud d'Israël, faisant plusieurs blessés.

Les préparatifs d'une opération terrestre israélienne se poursuivent vendredi. Selon le porte-parole, 33.000 réservistes ont d'ores et déjà été mobilisés. "Au total, nous disposons de trois brigades d'infanterie près de Gaza, et une ou deux autres brigades supplémentaires vont être déployées dans les prochains jours", a-t-il précisé. Un
photographe de l'AFP a pu voir une importante concentration de
canons d'artillerie israéliens à proximité de l'enclave palestinienne.

Tir d'une roquette du Liban vers le nord d'Israël


Par ailleurs, une roquette tirée à partir du sud du Liban a touché vendredi matin le nord d'Israël, sans faire ni victime ni dégâts, a indiqué à'AFP une porte-parole militaire.

L'engin s'est abattu dans un champ, a ajouté la porte-parole. La radio publique a précisé que deux roquettes de type Katioucha avaient atteint un secteur situé au nord de la ville de Kyriat Shmona.

Une des roquettes a atterri sur une route où aucune voiture ne circulait à l'heure de l'attaque, a ajouté la radio. Selon des responsables militaires cités par la radio, ces tirs ne semblent pas être dus à la milice chiite du Hezbollah qui contrôle le sud du Liban, mais qui "n'a aucun intérêt à se lancer dans un affrontement avec Israël".

"Il s'agit sans doute d'une petite organisation palestinienne souhaitant exprimer sa solidarité avec le Hamas attaqué par l'armée israélienne dans la bande de Gaza", a ajouté la radio.

En savoir plus sur:

Nos partenaires