Fusillades en série aux Etats-Unis

20/07/12 à 17:56 - Mise à jour à 17:56

Source: Le Vif

Les fusillades, comme celle qui a eu lieu ce vendredi dans un cinéma de Denver dans le Colorado, sont récurrentes outre-Atlantique où le port des armes à feu, garanti par la Constitution, n'est que très marginalement contesté. Rappel des principaux précédents.

Fusillades en série aux Etats-Unis

© Reuters

Colorado - Une fusillade a éclaté ce vendredi dans un cinéma de Denver, dans le Colorado, pendant l'avant-première du dernier volet de la trilogie Batman. Selon la police, il y aurait 12 morts et au moins 40 blessés.

Arizona - Une parlementaire démocrate américaine, Gabrielle Giffords, 40 ans, avait été grièvement blessée lors une fusillade qui a fait au moins cinq morts lors d'un meeting politique en Arizona en janvier 2011.

Texas - En novembre 2009, dans le camp militaire de Fort Hood, 13 personnes avaient été tuées et 31 autres blessées.
Géorgie - Fin août 2009, 8 personnes ont été tuées dans un campement de mobile-homes. La police a placé en détention l'homme qui l'avait alertée, Guy Heinze, 22 ans. Son père, son oncle et ses cousins font partie des victimes.

Binghamton (Etat de New York) - En avril 2009, un Vietnamien, Jiverly Voong, a fait irruption dans un centre d'aide aux immigrés, où lui même avait suivi des cours, dans cette ville de 50 000 habitants au nord-ouest de New York. Il a tué 13 personnes, rassemblées dans une salle de classe, avant de se suicider.

Alabama - En mars 2009, Michael McLendon, 27 ans, a assassiné dix personnes en six lieux différents, dont sa grand-mère, son grand-père, son oncle et sa tante, avant de se suicider. Les autres victimes étaient shérif, épouse de shérif, enfant de shérif, voisins, passants.

Le tireur, étudiant en sociologie, était respecté par la direction et les étudiants

Illinois - En février 2008, en pleine campagne électorale, cinq fusillades ont eu lieu en une semaine dans plusieurs écoles, faisant 10 morts dont six dans une université de l'Illinois. Le tireur, étudiant en sociologie, était respecté par la direction et les étudiants; il s'est suicidé après la fusillade. Il aurait, peu de temps auparavant, cessé de prendre un traitement médicamenteux et aurait eu un comportement "erratique" selon les témoins.

Les principaux candidats à la Maison Blanche, John McCain du côté des républicains, Hillary Clinton et Barack Obama pour les démocrates n'ont réagi que mollement à ce carnage: "Il faut tout faire pour stopper cette violence dans nos rues et nos écoles", a déclaré Obama. Les deux démocrates soutiennent le second amendement de la Constitution qui garantit aux Américains le port d'armes estimant qu'il est impossible d'être élu sans l'approuver.

Virginia Tech - La plus sanglante fusillade de l'histoire des Etats-Unis, 32 morts, a été commise le 16 avril 2007 à l'université polytechnique de l'Etat de Virginie, connue sous le nom de "Virginia Tech". L'auteur de la fusillade, un étudiant coréen de 23 ans, avait donné de nombreux signes de déséquilibre mental et effectué un séjour en hôpital psychiatrique un an plus tôt. L'assassin avait pu se procurer deux pistolets automatiques légalement, alors qu'il avait fait l'objet d'une décision de justice en 2005 le déclarant comme "un danger pour les autres et lui-même". Le Sénat a, quelques mois plus tard, adopté une loi prévoyant d'autoriser l'accès au dossier médical des personnes cherchant à se procurer des armes à feu.

Pennsylvanie - En octobre 2006, trois fusillades ont eu lieu dans des écoles en moins d'une semaine, tuant 7 personnes. La plus sanglante a frappé la communauté amish, de tradition pacifique et qui vit hors de la modernité. Un chauffeur de camion de ramassage de lait est entré dans une école de la communauté. Il a pris en otages onze fillettes, qu'il a ligotées et alignées devant le tableau noir. Moins d'une heure plus tard, le preneur d'otages tirait sur les fillettes, tuant cinq d'entre elles et se suicidait.

Minnesota - En mars 2005, un lycéen de 16 ans a tué 9 personnes, dont 5 adolescents, un enseignant et un vigile dans le collège d'une réserve indienne à la Red Lake High School, puis s'est suicidé. Le tireur avait d'abord abattu ses grands-parents à leur domicile, puis s'était dirigé vers l'école située dans la réserve de la tribu Chippewa.

Littleton - C'est en avril 1999 qu'a eu lieu le massacre à la Columbine High School de Littleton (Colorado), sur lesquels deux cinéastes sont revenus quelques années plus tard, Gus Van Sant, avec "Elephant", et Michael Moore, avec "Bowling for Columbine". En l'espace de quarante-neuf minutes, deux lycéens ont abattu, parfois à bout portant, un professeur et 12 élèves de leur collège, blessant grièvement 24 autres personnes, avant de se donner la mort.

Jonesboro - En mars 1998, un adolescent et son cousin tuent 4 élèves et un professeur et blessent 11 personnes, à la West Side Middle School de Jonesboro (Arkansas).

Et en Irak - En septembre 2008, un soldat américain a été incarcéré pour le meurtre présumé quelques jours plus tôt de deux de ses camarades au cours d'une fusillade dans la base d'Iskandariyah, au sud de Bagdad. En 2005, un sergent de l'armée a été inculpé pour la mort de deux officiers tués dans une explosion dans leur base, près de Tikrit.

En dehors des bases militaires, les fusillades sont récurrentes aux Etats-Unis, où posséder des armes est un droit constitutionnel. Voici les principales fusillades qui ont eu lieu au cours des dernières années, essentiellement dans les établissements scolaires.

Catherine Gouëset, L'Express.fr

En savoir plus sur:

Nos partenaires